in

Test de dépistage positif de Bronson Xerri, Andrew Johns «fishy»


Le grand champion de la ligue de rugby, Andrew Johns, a remis en question le moment «louche» de la libération par l’ASADA du test positif de Bronson Xerri pour Sharks, une star, pour les substances interdites.

Les commentaires de Johns sont intervenus après que le grand requin Paul Gallen et le PDG Dino Mezzatesta aient également demandé pourquoi les résultats d’un test effectué en novembre avaient été publiés six mois plus tard, à quelques jours de la date de redémarrage du NRL après la pause COVID-19.

Le NRL Immortal a comparé le moment de la publication des résultats des tests de Xerri à la publication du test positif de l’ex-star des Broncos James Segeyaro l’année dernière.

« Je pense que c’est vraiment louche », a déclaré Johns à Wide World of Sports. Comportement immortel.

« Si vous regardez les autres cas de test, James Segeyaro, ils sont sortis juste avant la Grande Finale, et c’était environ quatre ou cinq semaines après avoir été testé.

« Que ce soit une chose politique que je ne sais pas, s’ils ont quelque chose contre Cronulla après le fiasco peptidique, je ne sais pas, mais c’est un peu louche. »

Johns a prédit que Josh Dugan entrerait dans le vide laissé par Xerri, mais a déclaré que les Sharks manqueraient la jeune étoile en raison de l’absence de profondeur en position centrale derrière Dugan.

« Si vous jetez un coup d’œil sur le papier, leur équipe à l’arrière est toujours assez forte, mais le problème est qu’il n’y a pas de profondeur », a-t-il déclaré.

« Ils devront faire appel à des gars plus jeunes pour commencer avant d’être prêts.

« J’imagine qu’ils seront très déçus de la façon dont tout cela s’est joué, surtout après avoir perdu Josh Morris.

« Si cela était sorti plus tôt dans l’année, ils n’auraient pas libéré Josh. »

Les commentaires de Johns ont suivi Gallen, qui s’est demandé si l’autorité antidopage ne faisait que « faire la une des journaux » plutôt que de défendre l’intégrité du sport.

« Certaines choses que j’ai vues de l’ASADA à l’époque et que j’ai écrites dans mon livre, maintenant après avoir vu cela aussi, vous devez vous demander si l’ASADA essaie de faire les gros titres », a-t-il déclaré.

« Sont-ils vraiment là pour le bien du jeu? Essaient-ils vraiment d’attraper des gens qui font la mauvaise chose ou sont-ils juste là pour faire les gros titres? »

Xerri a été provisoirement banni du LNR en attendant le retour des résultats du test B effectué par l’ASADA.