in

Rugby Australie vise un redémarrage national le 3 juillet


La finale trans-Tasman de Super Rugby semble peu probable alors que Rugby Australie cherche à verrouiller un redémarrage national le 3 juillet, qui devrait inclure la Western Force.

Le comité de retour au jeu de Rugby Australie s’est réuni régulièrement pour établir des plans pour une nouvelle compétition, tout en absorbant les connaissances de la LNR, qui reprendra plus tard ce mois-ci.

Le PDG des Melbourne Rebels, Baden Stephenson, qui représente les clubs de Super Rugby au sein du comité de sept hommes, a déclaré qu’ils avaient fait de réels progrès.

RA donnera aux clubs de Super Rugby un briefing éducatif COVID-19 au début de la semaine prochaine, avec des joueurs qui devraient reprendre l’entraînement dans 10 jours le lundi 18 mai, ce qui leur donnera sept semaines avant le début du vendredi 3 juillet.

Semblable au “Super Rugby Aotearoa” néo-zélandais qui a été annoncé cette semaine, il s’agit d’une compétition de tournoi à la ronde de 10 semaines impliquant les cinq franchises australiennes, sans foule.

“Les choses progressent vraiment bien et à ce stade, la date du repêchage est le 3 et le 4 juillet, bien qu’il y ait beaucoup de choses à faire avant que cela ne soit absolument confirmé”, a déclaré Stephenson à l’AAP.

“Les conversations et le tirage au sort incluent la Force occidentale, mais il reste encore beaucoup à faire.

“Il y aurait plus d’intérêt pour une compétition nationale s’ils y participent et ils ont une bonne équipe et un bon entraîneur et se préparaient pour le Rugby rapide, donc il est logique que tout puisse s’aligner.”

Il a dit qu’il était peu probable que le calendrier permette des “finales” trans-Tasman Super Rugby même si les restrictions de voyage entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande étaient assouplies.

“Mon instinct n’est pas à ce stade”, a-t-il déclaré.

“Je pense que l’Australie et la Nouvelle-Zélande s’engageront dans une compétition nationale.

“Je pense que nous aimerions faire des finales croisées avec des équipes néo-zélandaises, mais le calendrier provisoire n’est qu’une compétition nationale, puis une préparation internationale, puis nous entrerons dans les matchs de test.”

Alors que la LNR aura moins de trois semaines de formation sur les contacts, le rugby estime que ses joueurs – en particulier les attaquants serrés – ont besoin de plus de temps de préparation avec la date limite proposée leur donnant un mois.

Stephenson a déclaré que la nature internationale du Super Rugby compliquait les choses, alors que le remaniement récent des sièges dans l’administration RA n’avait pas aidé.

“Nous devons être attentifs aux gars qui font des coups de pied arrêtés et des contacts – la nature du jeu signifie que les gars doivent remonter à cette intensité élevée”, a-t-il déclaré.

“Nous venons de terminer une pause de 12 semaines et nos gars de Wallaby participeront à une compétition nationale de 10 semaines, puis à une phase internationale.

“Ils joueront probablement non-stop de juillet à presque décembre, ce qui est un bloc énorme.

“S’ils ne sont pas préparés correctement et que nous obtenons un tas de blessures au début, c’est contre-intuitif (se précipiter).”

©AAP2020