in

Le Premier ministre britannique Boris Johnson veut conserver l’hymne des fans de l’union de rugby “ Swing Low, Sweet Chariot ”

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a déclaré qu’il ne fallait pas interdire aux gens de chanter Swing Low, Sweet Chariot lors des matchs de rugby en Angleterre.

La Rugby Football Union a déclaré jeudi qu’elle revoyait le contexte historique d’une chanson qui est un aliment de base de Twickenham depuis des années.

Avec l’accent continu sur les manifestations de Black Lives Matters, la RFU a décidé que beaucoup de ceux qui aiment la chanson ne connaissent pas son histoire et se tiennent prêts à aborder le problème.

On pense qu’il a ses racines dans l’esclavage américain, son auteur crédité étant Wallace Willis – un esclave libéré de l’Oklahoma du XIXe siècle.

Vendredi, le PM a été interrogé sur la question et a déclaré: “Je ne pense certainement pas qu’il devrait y avoir une interdiction de chanter cette chanson.”

Il a déclaré que les personnes issues de minorités ethniques ne devraient faire face à “l’injustice” dans aucun domaine de la vie, mais qu’il faudrait moins se concentrer sur “les symboles de la discrimination”.

L’ancien talonneur anglais Brian Moore, qui a joué 64 fois pour l’Angleterre entre 1987 et 1995, dit qu’il n’a jamais compris pourquoi il est devenu si populaire auprès des spectateurs.

“Ça peut aller pour moi; je déteste ça”, a-t-il écrit sur .

“Cela a été chanté dans les clubs de rugby quand j’étais encore poulain et bien avant que Martin Offiah et Chris Oti ne jouent au rugby senior.

“Il a été chanté à cause des gestes grossiers qui l’accompagnaient et sans aucune pensée de ses origines. Le monde a évolué et, à juste titre, les choses qui étaient normales à l’époque ne devraient pas nécessairement l’être maintenant.

“Si le contexte actuel avait été connu, il n’aurait peut-être pas été chanté. aucune pertinence pour l’Angleterre.

“Il devrait être célébré dans son contexte légitime.”

Maggie Alphonsi, qui a remporté 74 sélections en Angleterre entre 2003 et 2014, admet que la chanson n’est plus “facile” avec elle.

“Je me souviens avoir beaucoup chanté quand j’étais jeune, tout au long de ma carrière en Angleterre”, a-t-elle déclaré à Sky Sports News.

“Ce n’est que lorsque quelqu’un m’a parlé de la chanson et de ses liens que j’ai arrêté de la chanter.

“Ce n’est pas à moi de dire aux gens d’arrêter de le chanter, car il faut éduquer les gens et les laisser prendre cette décision.

“La chanson n’est pas facile avec moi quand je l’entends, parce que je connais maintenant les liens avec elle. Mais je sais aussi que les gens qui la chantent aujourd’hui ne la chantent pas pour offenser.”

©PAA2020