in

La F1 annule trois courses en raison de la pandémie de COVID-19, du Grand Prix de Singapour, du Japon et de l’Azerbaïdjan

Cette année, l’Azerbaïdjan, Singapour et le Grand Prix de Formule 1 du Japon ont été annulés en raison de la pandémie de COVID-19.

La Formule 1 avait déjà annulé quatre autres courses, dont le Grand Prix d’Australie d’ouverture de saison à Melbourne en mars et le Grand Prix de Monaco en vitrine en mai, et publié un calendrier provisoire révisé et raccourci devant commencer en Autriche le 5 juillet.

« En raison des défis continus présentés par COVID-19, nous et nos promoteurs en Azerbaïdjan, à Singapour et au Japon avons pris la décision d’annuler leurs courses pour la saison 2020 », a déclaré la Formule 1 dans un communiqué.

Les longs délais requis pour construire les circuits de rue de Singapour et d’Azerbaïdjan ont rendu impossible l’accueil de ces événements, tandis que les restrictions de voyage du Japon ont forcé l’annulation.

« Nous avons fait des progrès significatifs avec les promoteurs existants et nouveaux sur le calendrier révisé et avons été particulièrement encouragés par l’intérêt manifesté par les nouveaux sites pour accueillir une course de Formule 1 pendant la saison 2020 », a déclaré le communiqué de F1.

Une deuxième course en Italie a été envisagée pour le Mugello ou Imola appartenant à Ferrari, qui a accueilli le Grand Prix de Saint-Marin, tandis que l’Allemand Hockenheim et le circuit portugais de l’Algarve à Portimao sont d’autres possibilités.

L’Autriche et le Royaume-Uni se sont déjà inscrits pour accueillir deux courses dans le calendrier révisé.

« Il y a une possibilité d’avoir une saison européenne prolongée avec une ou deux courses supplémentaires si nécessaire », a déclaré le directeur général de la F1, Ross Brawn, sur le site officiel de l’organisation.

« Bahreïn et Abu Dhabi seront le filet de sécurité de la saison d’après ce que nous pouvons voir en ce moment.

« Cela nous donne 10. Nous trouverons au moins cinq ou six bonnes courses au milieu. »

« Il existe un certain nombre de bonnes pistes européennes où nous pourrions ajouter une ou deux courses supplémentaires pour nous assurer d’avoir une saison complète. »

©BRUT2020