Actualités NRL | Sanction de Latrell Mitchell en camping et craintes de Sam Thaiday pour la star


La santé mentale de Latrell Mitchell serait une préoccupation majeure s’il était banni pour la saison au cours de son voyage en camping, dit le grand NRL Sam Thaiday.

Mitchell a écopé d’une amende de la police et pourrait faire face à une interdiction de jouer après avoir organisé un voyage de camping sur sa propriété de la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud, qui comprenait son compatriote Josh Addo-Carr.

L’entraîneur des Kangourous, Mal Meninga, a suggéré que le voyage, une violation flagrante des règles de distanciation sociale lors de la répression des coronavirus, pourrait coûter aux deux joueurs leurs maillots australiens.

Le grand entraîneur Phil Gould est allé plus loin, affirmant que les deux joueurs devraient être interdits pour la saison pour avoir sapé les efforts de la LNR pour relancer le 28 mai au milieu de mesures de quarantaine strictes.

Thaiday a déclaré à The TODAY Show qu’il craignait l’impact d’une sanction aussi lourde sur Mitchell, qui a connu une année 2019 tumultueuse au cours de laquelle il a été exclu de l’équipe de l’État d’origine de la Nouvelle-Galles du Sud, a changé de manager et changé de club des Sydney Roosters à South Sydney Rabbitohs .

“Les garçons ont fait une erreur, une énorme erreur. Il y a un manque de bon sens”, a déclaré Thaiday.

“S’ils sont interdits pour toute la saison, je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Je pense qu’il y a une grande opportunité de l’autre côté de cela pour ces garçons de vraiment redonner à la communauté. Mettre un bon système en place, mais j’aimerais toujours voir ces garçons revenir jouer au football cette année.

“Cette [a season ban] enverrait certainement un message massif aux garçons, mais je ne pense pas que dans une saison qui a déjà été interrompue par cette situation COVID-19, je ne pense pas que le fait de laisser ces garçons dehors pendant une période prolongée va les aider, les deux physiquement et mentalement aussi.

“Nous avons vu Latrell Mitchell l’année dernière traverser des montagnes russes, émotionnellement et en tant que joueur de ligue de rugby. Je pense que la meilleure chose pour ces garçons en ce moment est de retourner là-bas, de s’entraîner et de jouer au football. . “

Cependant, Gould a doublé son appel à l’interdiction de la saison mardi, après avoir suggéré la sanction lundi soir sur 2 Go.

“Je pense qu’au cours de mon histoire, j’ai montré beaucoup de compassion et de compréhension aux joueurs sur toute une série de questions, mais parfois vous devez manier un gros bâton et je pense que c’est l’une de ces occasions”, a déclaré Gould au TODAY Show.

“[Their apology] montre qu’ils savaient que c’était mal. Ils se sont excusés immédiatement après avoir été exposés sur les réseaux sociaux, ce qui signifie qu’ils savaient le bien du mal. Ils ont fait un choix, ils ont fait un très mauvais choix et ils ont tout mis en péril.

“Ils se sont mis en danger, ils ont mis leurs coéquipiers en danger, ils ont mis le jeu dans une position difficile et certainement les leaders de notre jeu, qui ont essayé de représenter les gouvernements que nous pouvons de manière responsable suivez les protocoles et remettez notre jeu sur la bonne voie pour le bien de la communauté.

“Nos dirigeants ont dit au gouvernement que nous sommes capables de cela et ensuite nous avons un incident comme celui-ci le week-end, je verrais qu’il y a eu quelques sourcils levés dans les couloirs du gouvernement aujourd’hui.”

Gus double son appel d’interdiction de saison

Gould a déclaré qu’il devrait y avoir moins de problèmes pour garder les joueurs en ligne une fois qu’ils étaient de retour sous l’aile de leurs clubs. La formation reprend lundi et Gould a déclaré que les gouvernements chercheraient à savoir comment Mitchell et Addo-Carr étaient traités.

“La plupart des problèmes que nous avons avec les joueurs sont lorsqu’ils sont laissés à eux-mêmes”, a-t-il déclaré.

“Pas tous, évidemment, c’est juste un petit pourcentage qui le gâte pour les autres. C’était un grave abus de confiance. Oubliez les autres lois qui auraient pu être violées ou l’irresponsabilité ou la stupidité de celle-ci, c’était un grave abus de confiance.

“C’est se mettre au-dessus de tout le reste et de tout le monde dans le jeu. Cela met leurs coéquipiers en danger.

“Les joueurs ont tendance à être un peu liés à cet égard,” Eh bien, c’est juste Latrell, c’est juste Josh “. C’est pourquoi c’est aux dirigeants de notre jeu d’envoyer cette déclaration et nous devons l’envoyer à tous nos joueurs.

“Ce sera une période très difficile pour eux. Je ressens pour nos joueurs en ce moment, car ce sont des moments extraordinaires. Nous traversons tous cette période.

“Mais c’est ce qui doit être fait pour le moment, c’est l’engagement que nous prenons tous les uns envers les autres, c’est l’esprit communautaire. C’est dommage que ces garçons n’aient tout simplement pas vu les choses de cette façon.

“Je suis sûr que le gouvernement cherche à voir comment le jeu gère cela, et donc à tous les autres joueurs. [a season ban] est un message fort qui doit être envoyé.

“Je suis désolé que ce soit Latrell et Josh, je n’ai rien contre eux personnellement, mais quiconque que nous rencontrons avec ces actions et met le jeu et leurs coéquipiers en danger doit être un exemple pour le moment. “

Les actions de Mitchell et Addo-Carr ont mis en doute la capacité des joueurs de ligue de rugby à suivre des mesures d’isolement extrêmes afin de reprendre la compétition, que ce soit dans un environnement d’équipe ou non.

Thaiday a déclaré qu’il espérait pouvoir faire confiance à la majorité des joueurs, affirmant que la reprise de la LNR était importante pour ses fans.

“J’espère que nous pouvons leur faire confiance. Je pense qu’en tant qu’Australiens, nous sommes tous assis à la recherche d’un peu de normalité dans nos vies, et je pense que le sport est cette normalité”, a-t-il déclaré.

“C’est définitivement une leçon pour tous les joueurs de la LNR, pour s’assurer qu’ils suivent les règles de distanciation sociale qui sont mises en place, parce que nous ne voulons pas que cela se répande. Nous aimerions voir notre jeu reprendre la télévision, nous aimerions voir les garçons jouer là-bas, donnant à tous les Australiens un peu de normalité.

“J’espère que c’est la leçon apprise pour tous les joueurs de la LNR, que nous devons respecter les mêmes règles que tout le monde.”