in

« Avec Salzbourg, 80% suffisaient »

Il y a environ un an, Diadie Samassekou est passé du Red Bull Salzburg au TSG Hoffenheim. Enfin, il a pu s’imposer dans le milieu défensif. Au début, cependant, le joueur de 24 ans avait des problèmes, principalement dus à des blessures, mais aussi à cause d’un niveau plus élevé qu’en Autriche, comme il le révèle.

Surtout après la pause Corona sous la direction de l’entraîneur par intérim Marcel Rapp, le Malien a su exceller dans sa position de favori au milieu de terrain défensif central. Au début de la saison, il devait généralement finir huitième, ce que Samassekou n’aime pas: « Au début, je n’ai pas joué dans ma position habituelle, mais plutôt en huitième position. Mais il faut toujours être prêt à aider l’équipe. peut – peu importe où le formateur vous place. Je suis toujours d’humeur positive et j’ai toujours tout donné. « 

Le combat recommence sous le futur entraîneur, qui n’est pas encore certain. Il sera sans doute essentiel pour Samassekou si Florian Grillitsch, qui a également été utilisé dans la défense centrale d’une chaîne de trois, reviendra dans la sixième salle.

L’ex-Salzbourg donnera de toute façon 100%, car la Bundesliga ne permet rien d’autre. Tout le contraire de son passage chez Red Bull: « Avec Salzbourg, 80 ou 90 pour cent suffisaient parfois pour gagner un match. » Par conséquent, le passage en première division allemande n’a pas été facile: « Il faut tout donner à chaque match. Je devais aussi m’y habituer. »

Diadie Samassekou: « Heureusement que Salzbourg m’a donné le temps dont j’avais besoin »

Néanmoins, il trouve aussi des mots d’éloge pour son ancien employeur, qui l’a aidé dans sa transition vers la vie en Europe: «J’ai dû changer et m’adapter. J’ai eu la chance de jouer pour un club qui m’a donné les compétences nécessaires Le temps. Bien sûr, c’était une situation complètement différente qu’avant, mais j’ai mordu. « 

Alors maintenant, il est temps d’attendre le nouvel entraîneur et d’attaquer à nouveau. Avec la Bundesliga, la Ligue Europa et la Coupe DFB, il y a trois mariages au cours desquels Samassekou peut montrer ses talents. « Pour moi, c’était toujours le grand objectif de jouer à nouveau au niveau international. Je suis donc très heureux d’avoir l’opportunité de le faire maintenant. Je veux continuer la bonne performance et jouer dans le onze de départ. »

Diadie Samassekou: données de performance 2019/20

compétition Jeux Déchiré modèles
21 1
1

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);