in

Grâce à trois pénalités, le WAC a gagné avec confiance contre le Feyernoord Rotterdam

Le WAC a une fois de plus fait sensation en Ligue Europa de football. Le Wolfsberger a célébré une victoire claire 4-1 (2-0) au Feyenoord Rotterdam jeudi soir. Le vainqueur du match pour les invités était Michael Liendl avec un triple pack (4e, 13e / 60e chaque faute). Le WAC a ainsi mis fin au succès du club traditionnel, supervisé par l’ancien patron de l’équipe néerlandaise Dick Advocaat et qui était auparavant resté invaincu en 20 matchs de compétition.

Dejan Joveljic a inscrit le quatrième but du WAC pour le score final, qui a également converti en toute sécurité le troisième penalty pour les Carinthiens ce soir-là (66e). Le seul but de Feyenoord a été inscrit par l’attaquant Steven Berghuis, qui a raccourci à 1: 2 (53e). De plus, le WAC a pris la tête du groupe K après le deuxième tour avec quatre points, alors que le CSKA Moscou et le champion croate Dinamo Zagreb se sont séparés 0-0 dans le match parallèle.

Contrairement au nul 1-1 de la semaine précédente lors du match à domicile contre le CSKA Moscou, lorsque les Carinthiens avaient déjà concédé le 0-1 à la cinquième minute, ils ont cette fois pris un départ de rêve sous la pluie continue à Rotterdam: l’arbitre Srdjan Jovanovic a décidé à la troisième minute. La Serbie après une faute du Brésilien Eric Botteghin sur Christopher Wernitznig sur penalty, que Michael Liendl a converti de manière souveraine, comme il l’a fait contre la ZSKA (4e).

À peine huit minutes plus tard, après un contact à peine visible avec Bart Nieuwkoop, Wernitznig avait une nouvelle chute spectaculaire dans la surface de réparation – et encore une fois il y avait un penalty pour le WAC, que Liendl a utilisé à nouveau avec un tir parfait dans le coin droit (13e). Le capitaine du WAC a également excellé sur la défensive quand il était sur place avec une tête massive de Bryan Linssen et a ainsi empêché le prochain but (18e). Immédiatement avant la pause, Linssen a ensuite chassé le ballon dans les nuages.

Sinon, l’équipe de l’entraîneur Ferdinand Feldhofer n’a rien permis de mentionner avant la pause. Le football de possession de Feyenoord était tout simplement trop peu imaginatif contre les Wolfsbergers disciplinés et forts. Cependant, les hôtes manquaient sept joueurs en raison d’une blessure.

Pendant la pause, Advocaat est passé de quatre à trois dans une chaîne. Feyenoord est non seulement devenu plus offensif, mais aussi beaucoup plus dangereux. Le nouvel homme Luciano Narsingh a rapidement ravitaillé sur le côté gauche et remis sur Berghuis, qui l’a réduit à 1: 2 avec son septième but de la saison.

Les chances de Feyenoord s’enchaînent toutes les minutes, Linssen échouant à nouveau misérablement deux fois (55e, 59e / complètement libre de la tête) et sauva une fois la pole pour le gardien Alexander Kofler (55e). Une tête de Lutsharel Geertruida siffla également juste après la pole (56e). Un peu plus tard, Kofler a paré une frappe de Berghuis (58e).

Dans cette phase urgente, Feldhofer a décidé de changer et a pris la bonne décision: Matthäus Taferner était le débutant de la Coupe d’Europe Kai Stratznig. Et le joueur de 18 ans a commencé à gauche comme les pompiers, mais a échoué à cause du gardien Justin Bilyov. Mais le ballon est venu à Liendl, qui a parfaitement terminé pour faire 3-1 pour le WAC.

Le troisième penalty ce soir-là était un vrai cadeau de Jovanovic, qui n’a eu sa chance qu’à cause d’une maladie corona de l’arbitre ukrainien Mikola Balakin initialement destiné au match. Parce que Biljow était plus rapide sur le ballon avec son poing dans la bataille aérienne avec le Serbe Joveljic, mais l’arbitre s’est prononcé en faveur de son compatriote, que Liendl a cette fois cédé. Joveljic a également frappé le coin et a rendu la sensation parfaite.

Score final: Feyernoord Rotterdam 1: 4 WAC

Déchiré: 0: 1 (4e) Liendl (sanction de faute) 0: 2 (13e) Liendl (sanction de faute) 1: 2 (53e) Berghuis 1: 3 (60e) Liendl 1: 4 (66e) Joveljic (sanction de faute)

Feyenoord: Biljow – Nieuwkoop (46.Narsingh), Botteghin, Spajic, Haps – Toornstra, Geertruida, Kökcü, – Berghuis, Linssen (76. Bannis), Diemers

WAC: Kofler – Novak, Baumgartner, Lochoshvili, Scherzer – Leitgeb – Taferner (59e Stratznig), Liendl, Wernitznig (81e Peretz) – Joveljic (67e Rnic), Dieng (81e Vizinger)

Cartons jaunes: Biljow, Botteghin, Nieuwkoop, Haps bzw. Taferner

Ligue Europa: Le tableau du Groupe K

endroit

société

Sp

S

U

N

Déchiré

Points

1.

WAC

2

1

1

0

5: 2

4

2.

CSKA Moscou

2

0

2

0

1: 1

2

3.

Dinamo Zagreb

2

0

2

0

0: 0

2

4.

Feyenoord Rotterdam

2

0

1

1

1: 4

1

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(“/pub/js/facebook-tracking.js?88”);