Facebook, revirement de situation

Prise de position et actions

Est-ce que cette réunion avec les employés Facebook a eu le résultat escompté ? Selon le Washington Post, plus de 98 publicités publiées par l’équipe de campagne de Donald Trump ont été retirées de Facebook pour avoir enfreint les règles de la plateforme sociale.

Les infractions ont été jugées importantes. Toujours selon le Washington post, les publicités contenaient « un triangle rouge inversé, un symbole utilisé par les nazis pour identifier les prisonniers politiques dans les camps de concentration». Une autre partie de la campagne s’activait pour dénigrer pour dénoncer Antifa et le mouvement BLM (Black Lives Matter).

Selon un porte parole de Facebook  « Nous avons supprimé ces messages et publicités pour violation de notre politique contre la haine organisée », avant d’expliquer que « notre politique interdit d’utiliser le symbole d’un groupe de haine interdit pour identifier les prisonniers politiques sans le contexte qui condamne ou discute le symbole. »

Toujours dans ce même article, le journal explique que ces publicités auraient pu toucher jusqu’à 800 000 personnes présentes sur la plateforme sociale. Facebook a donc supprimé les posts jeudi, mais les premières publicités étaient apparues mercredi. Sans étonner personne, les premières publicités sont apparues sur le compte officiel de Donald Trump et de son vice-président Mike Pence.