in

Showtime annule « Kidding » après deux saisons

La seule limite de l’imagination est l’annulation. Après deux versements avec lesquels il s’est imposé comme l’un des paris les plus atypiques et originaux sur le petit écran, ‘Kidding’ a vu son avenir condamné par Showtime. La chaîne américaine a décidé de ne pas donner le feu vert à une troisième saison, mettant ainsi fin au retour télévisé du légendaire Jim Carrey.

Jim Carrey dans 'Kidding'

Jim Carrey dans ‘Kidding’

La diffusion de la deuxième saison a eu lieu entre février et mars de cette année, accompagnant le dernier lot d’épisodes de «Homeland». Tout au long de cette suite, nous avons pu voir le caméo musical d’Ariana Grande, une réflexion profonde sur la façon de dire au revoir et, en bref, un tournant vers l’optimisme après une première saison qui se démarquait par un humour plus noir, bien que tout aussi énergique.

« Après deux saisons, ‘Kidding’ a terminé sa tournée sur Showtime. Nous sommes fiers d’avoir diffusé cette série imaginative, acclamée et enrichissante, et nous tenons à remercier Jim Carrey, Dave Holstein, Michael Aguilar, Michel Gondry et l’ensemble de la distribution et de l’équipe pour leur travail brillant et infatigable « , a déclaré Showtime dans un communiqué, recueilli par The Hollywood Reporter.

Un tandem de luxe

‘Kidding’ est une idée originale de Holstein (‘Weeds’), qui s’est appuyé sur l’un des cinéastes les plus originaux de la scène contemporaine, Michel Gondry, pour forger une identité visuelle hautement reconnaissable. De plus, l’incorporation du réalisateur français signifiait ses retrouvailles avec Carrey, avec qui il avait auparavant travaillé sur le célèbre « Oublie moi! ». À cette occasion, l’humoriste canadien a donné vie à Jeff Pickles, le présentateur d’un programme pour enfants qui, après avoir vécu un événement traumatisant, a montré son processus de changement à la caméra. Si vous n’avez pas encore vu ce puissant mélange de drame et de comédie, vous pouvez le faire via Movistar +.