in

Rafael Nadal remporte sa 1000e victoire dans un stade vide et silencieux – Tennis

Devenir le quatrième homme à atteindre 1000 victoires en match aurait dû attirer des acclamations assourdissantes et une ovation debout pour le grand tennis Rafael Nadal.

Au lieu de cela, il a atteint son jalon dans un silence de cathédrale mercredi dans un stade de 20000 places laissé complètement vide à cause de la pandémie de coronavirus. Il n’y a eu qu’un coup de poing de Feliciano Lopez, après que Nadal l’ait battu 4-6, 7-6 (5), 6-4 dans une atmosphère tamisée plus digne d’une zone d’étude de la bibliothèque que d’une arène sportive.

« Le vrai sentiment, le sentiment personnel est complètement différent », a déclaré Nadal. «Cela fait une grande différence que le terrain soit vide.»

Nadal, 34 ans, rejoint la société imposante de Jimmy Connors (1 274), Roger Federer (1 242) et Ivan Lendl (1 068) en tant que seuls membres masculins de 1000 clubs depuis le début de l’ère Open en 1968. «Je sais que c’est un nombre très spécial, mille », a déclaré Nadal. «Même si ce n’est pas la même chose de célébrer quelque chose comme ça sans foule.»

Nadal a souri en posant devant le filet avec le numéro 1000 affiché sur le terrain lors d’une brève cérémonie, puis a quitté le terrain central comme après tout autre match. C’était la deuxième étape qu’il franchissait à Paris cette année, après avoir remporté l’Open de France le mois dernier pour égaler Federer sur 20 tournois majeurs. Mais alors que 1000 fans l’ont acclamé à Roland Garros, aucun n’était à la Bercy Arena.

« Bien sûr, c’est triste, le niveau d’énergie est difficile à comparer », a déclaré Nadal. «Donc, le sentiment, même si 1 000 (fans) ou 1 500 ou 2 000, ce n’est pas beaucoup.»

La première victoire du joueur de 34 ans est survenue en mai 2002 à l’âge de 15 ans, lorsqu’il a battu le Paraguayen Ramon Delgado au premier tour à Majorque. Un an plus tard, Nadal, 16 ans, a stupéfié le monde du tennis en battant le champion de Roland-Garros Albert Costa sous les projecteurs au deuxième tour du Monte Carlo Masters.

À 24 ans, il avait déjà atteint 500 victoires. Son bilan de carrière comprend également 35 titres de maîtres et 86 victoires en tournois au total. Lopez, 39 ans, a remporté sa première rencontre en 2003 et avait battu Nadal quatre fois au total. Il avait 22 as et a troublé Nadal paresseux, qui n’a pas réussi à convertir six points de rupture dans le deuxième set mais s’est cassé immédiatement au début du troisième.

« J’ai commencé le match de la pire façon possible, en particulier contre un gros serveur comme Feli », a déclaré Nadal. «Après cela, j’ai joué sous beaucoup de pression le reste du match, mais j’ai trouvé un moyen.»

Nadal, qui n’a jamais remporté ce tournoi, affrontera ensuite Jordan Thompson, d’Australie, qui a renversé le Croate Borna Coric, 15e tête de série, 2-6, 6-4, 6-2. Alexander Zverev a rejoint Nadal au troisième tour en battant Miomir Kecmanovic 6-2, 6-2. L’Allemand, quatrième tête de série, n’a pas affronté le 42e Serbe. Zverev a frappé huit as et a converti sa première balle de match. À la recherche d’un troisième titre de l’année, il affronte ensuite le Français Adrian Mannarino.

Andrey Rublev, cinquième tête de série, a facilement gagné 6-1, 6-2 contre Radu Albot pour une 40e victoire de l’année en tête du circuit, devançant Novak Djokovic, le meilleur. Rublev a remporté dimanche dernier l’Erste Bank Open de Vienne pour un cinquième titre de la saison en tête du circuit et affrontera le triple champion du Grand Chelem Stan Wawrinka. Le Suisse, 12e tête de série, a gagné 4-6, 7-6 (3), 6-2 contre l’Américain non classé Tommy Paul.

Pendant ce temps, le Russe n ° 3 Daniil Medevev s’est avancé après la retraite de Kevin Anderson alors qu’il menait 5-2 dans le bris d’égalité du premier set en raison d’une blessure à la jambe droite. Le n ° 6 Diego Schwartzman a battu le Français Richard Gasquet 7-5, 6-3, gardant l’Argentin sur la bonne voie pour décrocher la dernière place pour les finales ATP du 15 au 22 novembre à Londres. Il peut le garantir en atteignant les demi-finales à Paris.

Le n ° 10 Milos Raonic a également avancé en s’imposant 6-4, 6-4 contre le Français Pierre-Hugues Herbert. Le grand Canadien, finaliste ici en 2014, avait 11 as et a conclu avec une volée tranchée au filet. Il affronte ensuite l’Américain Marcos Giron.

Le n ° 16 Alex de Minaur a également avancé avec une victoire de 6-3, 7-5 sur l’Italien Lorenzo Sonego – le dauphin de Rublev dimanche dernier.