in

Microsoft lance un antivirus pour Android

De nos jours, l’utilisation d’un antivirus est indispensable pour éviter toutes tentatives de piratage d’appareils connectés comme l’ordinateur ou le smartphone.

a donc mis au point une version de son antivirus Windows Defender pour les smartphones sous afin protéger les utilisateurs contre le phising.

En général, les antivirus sur Android ne sont pas très efficaces à cause des limitations sur l’OS mobile. Cependant, cet antivirus de Microsoft pourrait être l’exception puisque ce sont les développeurs de Windows Defender même qui travaillent actuellement sur cette version mobile.

Microsoft Defender ATP

L’antivirus mobile nommé Microsoft Defender ATP s’offre donc une version preview sur Android. Cette version preview étant encore en phase de test, Microsoft Defender ATP pour Android pourra déjà offrir une protection contre le phishing, les connexions réseau dangereuses provenant d’applications, de sites web et d’applications malveillantes.

D’après une annonce faite par Microsoft, le centre de sécurité Defender regroupera donc tous les événements et alertes en une seule interface et pourra ainsi restreindre l’accès à certaines données depuis des appareils jugés à risques.

Les entreprises pourront ainsi « mettre en place une sécurité forte tout en garantissant que leurs employés restent productifs en travaillant sur leurs appareils Android ».

Protection contre le phising

Selon Kanishka Srivastava, Senior Program Manager chez Microsoft : « si une application sûre est téléchargée, l’utilisateur final verra une notification discrète lui indiquant que l’application est sans danger ». Microsoft Defender ATP promet donc de bloquer les liens dangereux envoyés par SMS, e-mail ou applications de messagerie.

Pour ce faire, des analyses seront effectuées instantanément pour protéger les utilisateurs contre les malwares de phishing (tentative d’hameçonnage en français).

Et pour plus d’efficacité, Defender SmartScreen a également été portée sur mobile afin de contrecarrer les plateformes malveillantes qui tenteraient de créer des connexions réseau dangereuses.