in

Microsoft : un partenariat avec Facebook Gaming au détriment de Mixer

Clap de fin pour Mixer, plateforme concurrente de et de YouTube Gaming lancée il y a 3 ans par . Il le fermera à partir du 22 juillet et qui compte rebondir chez le réseau social avec un partenariat avec son application de streaming de jeux vidéo.

Le 22 juin, la firme de Redmond a expliqué sur son blog sa volonté d’« amener plus de joueurs dans notre vision du jeu ». Par ce billet, elle a alors annoncé la fermeture des portes de Mixer. À cet effet, elle a aussi incité les utilisateurs de la plateforme à opérer une transition vers une autre, notamment vers celle proposée par le réseau social de Palo Alto. Ainsi, cette démarche se traduit par un transfert des applications et une redirection des sites du service de streaming vers la plateforme de .

Transfert des activités vers Facebook Gaming

« Il est devenu évident que le temps nécessaire pour développer notre propre communauté de live-streaming à grande échelle était disproportionnée par rapport à la vision et à l’expérience que Microsoft et veulent offrir aux joueurs maintenant, nous avons donc décidé de fermer le côté opérationnel de Mixer et d’aider la communauté à faire la transition vers une nouvelle plateforme », a en effet indiqué Phil Spencer, dirigeant de la branche jeux vidéo de la firme de Redmond, dans un billet de blog, lundi dernier.

Un partenariat avec une plateforme populaire

Bien qu’il ait récemment pu s’offrir un nouveau look et de nouvelles fonctionnalités, Mixer est cependant encore loin de surpasser Facebook Gaming, surtout en termes de popularité. On parle notamment de plus de 700 millions d’utilisateurs, jouant à des jeux, regardant des vidéos ou interagissant tout simplement dans un groupe lié à un divertissement. Dans ce sens, il est évident que la nouvelle plateforme à laquelle Phil Spencer fait référence, Facebook, propose les applications et les sites du service de streaming : King Gothalion, etc. Il s’agit par ailleurs d’un partenariat plus ou moins robuste, Facebook Gaming étant rentable par rapport à ses concurrents.