in

Qualcomm Snapdragon 875: ce que nous nous attendons à voir

Qualcomm Snapdragon 865 dans un boîtier en plastique

Nous nous rapprochons du lancement annuel phare de Qualcomm en décembre. Le chipset de cette année devrait s’appeler Snapdragon 875, offrant des améliorations du réseau 5G, des capacités d’apprentissage automatique et une amélioration générale des performances. Le Snapdragon 875 est presque certain d’être construit sur un processus de fabrication plus petit de 5 nm pour une augmentation de l’efficacité énergétique et de la densité de surface de silicium.

Sur le papier, le 5mn 875 offre déjà des améliorations par rapport au Snapdragon 865 de l’année dernière, et il devrait mieux maintenir ses performances de pointe que le 865 Plus. Mais à quel point la nouvelle puce sera meilleure que ses prédécesseurs est la grande inconnue. Voici tout ce que nous attendons du Snapdragon 875.

Voir également: Guide SoC Snapdragon: tous les processeurs de smartphone de Qualcomm expliqués

Améliorations attendues des performances

Avec le programme Arm CXC remplaçant l’initiative Build on Arm Cortex, nous ne verrons pas de versions modifiées des cœurs de processeur Cortex-A d’Arm cette génération. Au lieu de cela, il n’y a que deux options possibles pour le gros cœur de processeur de cette année: le Cortex-A78 ou le Cortex-X1. À condition que Qualcomm participe au programme CXC cette année, bien sûr. Une combinaison des deux est probablement une possibilité, créant un arrangement tri-cluster pour équilibrer les performances et l’efficacité énergétique.

Arm s’attend à ce qu’un Cortex-A78 5 nm à 3,0 GHz puisse fournir une amélioration de 20% des performances par rapport à un noyau Cortex-A77 de 7 nm à 2,6 GHz tout en consommant la même puissance. Pendant ce temps, le Cortex-X1 pourrait offrir une amélioration supplémentaire de 23% par rapport au Cortex-A78 sur le même processus de fabrication. Le X1 est certainement le noyau le plus puissant, mais c’est aussi un composant plus gros et plus gourmand en énergie. Une configuration 1 + 3 + 4 est probablement la plus éloignée, nous verrons les performances de poussée du Snapdragon 875. Quoi qu’il en soit, nous nous attendons à voir des gains décents avec cette génération.

Lire la suite: Processeurs Arm Cortex-X1 et Cortex-A78: de gros cœurs avec de grandes différences

Nous en savons moins sur les gains potentiels de performances graphiques et d’apprentissage automatique du GPU Adreno et du DSP Hexagon de Qualcomm. Les améliorations générationnelles typiques se situent dans la plage de 20 à 30%, bien que nous devrons voir si 5 nm permet des gains supplémentaires dans les graphiques. Selon les rumeurs, les performances globales du système pourraient augmenter de 25% avec le passage au Snapdragon 875. Si cela est vrai, cela suggère des améliorations notables sur l’ensemble de la puce et des résultats impressionnants par rapport au Snapdragon 865 Plus déjà amélioré. Ce serait suffisant pour donner à l’A14 Bionic d’Apple une course pour son argent. Il semble y avoir confiance dans les prouesses de jeu du Snapdragon 875, une rumeur circule déjà sur un partenariat de téléphone de jeu Asus.

L’existence du Snapdragon 865 Plus va rendre les comparaisons d’amélioration générationnelle un peu difficiles. Il est probable que Qualcomm se concentrera sur les comparaisons avec le 865 standard lors du lancement du 875. Quoi qu’il en soit, le Snapdragon 875 sera plus que capable de gérer toutes vos tâches mobiles. Ce qui reste à voir, c’est si le chipset peut combler l’écart sur les ambitions d’Apple en matière d’ordinateur portable.

Aller au-delà de la course aux armements CPU / GPU

ROG Phone 2 Plan avant du jeu jouant à Minecraft

Bien que nous nous attendions certainement à des gains de performances notables pour cette génération, nous n’avons pas vraiment besoin de plus de performances pour les tâches quotidiennes. Les chipsets de smartphone récents se sont fortement concentrés sur les améliorations de l’apprentissage automatique, du traitement d’image, de la vision par ordinateur et du matériel réseau.

Nous sommes presque assurés de voir de nouvelles améliorations du DSP Hexagon de Qualcomm et du matériel d’apprentissage automatique. Les améliorations apportées à son ISP Spectra pourraient l’aider à gérer des techniques de photographie avancées telles que le bokeh vidéo en temps réel, la détection d’objets et le traitement multi-caméras. Cependant, nous devrons attendre de voir quelles améliorations internes le Snapdragon 875 a en magasin.

Nous pouvons nous attendre à ce que le Snapdragon 875 offre bien plus qu’une simple mise à niveau des performances.

Bien que nous parlions du multimédia, il y a de fortes chances que Qualcomm améliore la prise en charge des dernières normes vidéo. La possibilité d’enregistrer et d’afficher du contenu 8K à 60 ips et même des vidéos au ralenti peut être une option. La prise en charge du prochain codec vidéo AV1, augmentant le décodage VP9 et HVEC, serait également un ajout à l’épreuve du temps.

Du côté du réseau, l’intégration Bluetooth 5.1 existante pourrait voir une prise en charge supplémentaire du nouveau codec LE Audio, en plus de son audio Bluetooth aptX interne. Le chipset est également susceptible de passer du Wi-Fi 6 prêt à recevoir une prise en charge complète du Wi-Fi 6. L’ajout d’un réseau Wi-Fi 6E est également possible.

Plus d’améliorations de la 5G

Test de vitesse d'examen T-Mobile 5G numéro 4

La plus grande tendance de réseautage en 2020 est l’adoption de la 5G. Néanmoins, l’arrivée massive de téléphones 5G n’a pas tout à fait été la révélation que certains espéraient. Le modem externe Snapdragon X55 associé au Snapdragon 865 a fait grimper les coûts des composants, pesant sur les prix des smartphones et les marges bénéficiaires. Sans parler de l’exacerbation du problème de consommation d’énergie 5G. C’est pourquoi certains fabricants de téléphones se sont tournés vers le Snapdragon 765G le moins cher avec un modem 5G intégré.

Le passage à un modem 5G intégré dans le Snapdragon 875 pourrait aider à améliorer l’efficacité énergétique, les coûts et la surface occupée à l’intérieur des smartphones. C’est sans doute la plus grande amélioration que Qualcomm pourrait apporter à son chipset 5G haut de gamme. Il reste à voir si l’entreprise a réussi à intégrer toutes ses fonctionnalités 5G de pointe dans un modem intégré.

Voir également: Les meilleurs téléphones 5G que vous pouvez acheter dès maintenant

Quoi qu’il en soit, les capacités 5G du Snapdragon 875 seront probablement basées sur le modem Snapdragon X60. Le Snapdragon X60 présente des capacités 5G Voice-over-NR (VoNR) de haute qualité et une agrégation améliorée des porteuses sur les bandes inférieures à 6 GHz et mmWave pour des vitesses plus rapides. Les vitesses de pointe plafonnent à 7,5 Gbit / s en téléchargement et en téléchargement 3Gbit / s. Cependant, les résultats du monde réel n’atteindront pas ces sommets vertigineux.

Le Snapdragon X60 est conçu pour la fabrication de 5 nm, ce qui se traduit par une empreinte plus petite et une consommation d’énergie plus faible qu’auparavant. Il fonctionne également avec le dernier module QTM535 mm Wave de Qualcomm et est répertorié avec la prise en charge Dual SIM 5G, permettant des flux de données simultanés à partir de deux cartes SIM.

Et un Snapdragon 875 Lite?

Les rumeurs font également état d’une version Lite du prochain chipset Snapdragon de Qualcomm. Pourtant, comme toutes les rumeurs, nous devrions prendre cela avec une pincée de sel. Pourtant, il y a un précédent. Qualcomm a lancé les Snapdragon 810 et 808 en 2014 pour répondre aux besoins du marché.

Il existe un écart croissant entre le marché des smartphones ultra-premium et milieu de gamme. À la fois en termes de coûts de composants et de capacités de performance de jeu. Un Snapdragon 875 Lite pourrait s’insérer dans ce trou, supprimant quelques fonctionnalités haut de gamme pour réduire les coûts tout en offrant de meilleurs jeux, 5G et d’autres fonctionnalités que les téléphones de niveau intermédiaire demandent.

Voir également: Snapdragon 765G vs Snapdragon 865 Caractéristiques et benchmarks

Bien sûr, une mise à jour du Snapdragon 765G pourrait également combler cette lacune. La série 700 emprunte déjà beaucoup à l’ensemble des fonctionnalités de la série 800. Les performances du processeur couvrent la majorité des applications, tandis que la 5G, l’apprentissage automatique et les fonctionnalités d’imagerie avancées ajoutent une touche premium. Les performances graphiques sont la différence la plus flagrante entre le 765G et le 865, ainsi que le domaine le plus propice à l’amélioration.

Nous devrons voir si Qualcomm bouge pour combler ce vide avec une nouvelle puce de la série 700 ou une 875 Lite. Quoi qu’il en soit, il y a certainement de la place pour un autre chipset ici. Mais nous traiterons cette rumeur avec prudence pour le moment.

À quoi s’attendre du Snapdragon 875: le dernier mot

Qualcomm Snapdragon 865 à l'avant

À bien des égards, le Snapdragon 875 sera probablement une simple continuation de la trajectoire récente de Qualcomm. Des performances de pointe supplémentaires, des capacités d’IA et de photographie améliorées, ainsi qu’une sélection de nouvelles fonctionnalités multimédias sont au programme. Mais ce sont des améliorations progressives plutôt que des changements de jeu pour le matériel moderne.

Le Snapdragon 875 aura une rude concurrence dans l’A14 Bionic et Kirin 9000.

Peut-être plus important encore, le 875 devrait affiner la campagne de cette année pour le réseautage 5G. Le passage à la fabrication 5 nm, et potentiellement à un modem 5G intégré également, devrait aider à maîtriser la consommation d’énergie et à augmenter la durée de vie de la batterie lors du téléchargement de données via la 5G. Outre la prise en charge de l’agrégation d’opérateurs avancée et des réseaux 5G autonomes, les smartphones Snapdragon 875 peuvent contribuer à rendre les réseaux de cinquième génération encore plus attrayants.

Qualcomm devrait dévoiler le Snapdragon 875 au cours de la première semaine de décembre. Après cela, il ne faudra pas longtemps avant que nous puissions voir comment la puce se comporte par rapport à l’Apple A14 Bionic et au Huawei Kirin 9000.