in

Les joueurs acceptent une baisse de salaire de 20% pour la saison 2020


Les joueurs de la LNR reprendront l’entraînement de groupe mercredi après avoir officiellement accepté une réduction de salaire de 20% pour le reste de la saison.

Les équipes sont limitées à s’entraîner en groupes de 10 cette semaine, mais devraient recevoir le feu vert pour reprendre l’entraînement complet de l’équipe la semaine prochaine.

Le développement survient malgré qu’au moins un joueur ait été contraint de trouver un logement alternatif en raison des mesures strictes de biosécurité.

Canterbury a confirmé qu’un joueur, qui serait l’ailier Marcelo Montoya, devra déménager en raison du fait que sa mère travaille dans les soins aux personnes âgées.

Le président de la commission ARL, Peter V’landys, est toutefois resté optimiste, déclarant que la compétition était sur le point de commencer dans trois semaines.

“C’est la vapeur qui nous attend pour la reprise de la compétition le 28 mai. Tous les regards seront rivés sur la LNR comme seul sport en direct à la télévision”, a déclaré mardi V’landys.

“Il n’y aura jamais eu autant d’intérêt pour la ligue de rugby que le 28 mai.”

“La ligue de rugby fait partie du tissu social de tant de communautés.

“En ces temps difficiles, cela donnera un tonique à tant de personnes qui recherchent une forme de normalité pendant une période où rien n’est normal.”

Alors que la plupart des joueurs ont passé mardi à adopter les protocoles sur les coronavirus, les Warriors ont sauté sur leurs rivaux et se sont entraînés en quarantaine à Tamworth.

Melbourne est toujours à la recherche de l’approbation finale pour installer une base à Albury.

Et tandis que la ligue n’a pas encore convenu d’un nouvel accord de diffusion avec ses réseaux, les joueurs ont déjà signé une tranche de leurs revenus.

“Nous avons dit depuis le début que nous étions tous dans le même bateau et nos joueurs l’ont prouvé”, a déclaré V’landys.

“Beaucoup d’entre eux font des sacrifices importants pour que la compétition reprenne et cela n’est perdu pour personne.”

“Les Warriors de Nouvelle-Zélande et le Storm de Melbourne ont dû quitter leurs maisons et leurs familles et au nom de tous les fans de la ligue de rugby, nous les en remercions et nous remercions tous les joueurs qui vivront avec des restrictions plus strictes que les ordres de santé gouvernementaux actuels.”

Le directeur général de la Rugby League Players Association, Clint Newton, a salué la ligue pour la hâte dans laquelle l’accord a été conclu.

“Nous avons sans doute suivi le processus le plus rapide et le plus collaboratif de l’histoire du jeu pour garantir la clarté et l’orientation claire de l’industrie et de nos membres”, a déclaré Newton.

“Nous avons établi une nouvelle norme qui devrait devenir la marque de fabrique de notre industrie, ce qui nous donnera les meilleures chances de bâtir une base plus durable et solide pour l’avenir du jeu.”

©AAP2020