in

Les entraîneurs de la LNR dénoncent les changements de règles et suivent la réduction des arbitres


La Commission de la Ligue australienne de rugby envisagera de réduire le nombre d’arbitres de la LNR de deux à un, ainsi qu’un changement de règle du ruck proposé par le projet Apollo.

La Commission a demandé au projet Apollo de la LNR d’envisager de revenir à un arbitre pour la reprise de la compétition le 28 mai afin de réduire les coûts.

Le comité proposera également un changement de règle dans le ruck, où le décompte des tacles sera recommencé sur la course au lieu d’accorder une pénalité pour les infractions.

Le responsable du football de la NRL, Graham Annesley, a déclaré à l’AAP que le fait de revenir à un arbitre alignerait la compétition sur les règles internationales.

Le réaménagement du stade ANZ pourrait être suspendu

“La commission a demandé à Apollo de l’étudier, donc il a été discuté aujourd’hui avec une autre innovation pour réduire le nombre de pénalités dans le jeu du ballon en accordant six plaqués supplémentaires plutôt que de siffler et d’arrêter le jeu pour un coup de pied de pénalité”, at-il dit. m’a dit.

“Ce sont les deux innovations qu’Apollo a envisagées aujourd’hui.

“Ils doivent encore faire un peu plus de travail sur ces propositions et cela arrivera au début de la semaine prochaine avant que la recommandation ne soit envoyée à la commission et que la commission prendra la décision finale.”

Annesley a déclaré qu’il y aurait une période d’ajustement pour que les arbitres et les équipes s’adaptent, mais les changements de règles ne seraient pas un “problème majeur”.

“La première fois que les fans voient les joueurs devraient être quand ils s’épuisent”

Cela survient après que les entraîneurs de la LNR ont exprimé leur opposition aux changements majeurs de règles avant le redémarrage de la saison prévu le 28 mai, à l’exception de l’ajout d’un 18e homme lorsqu’une équipe est désavantagée par un jeu déloyal.

Bien qu’ils n’aient pas été discutés lors de la réunion de vendredi, le projet Apollo a déjà signalé une série de changements de règles pour faciliter les joueurs dans la compétition lorsqu’elle débutera le mois prochain.

Les principaux entraîneurs de la LNR, Trent Robinson et Wayne Bennett, siègent tous deux au comité.

Les modifications proposées aux règles comprennent la prolongation de la mi-temps, des pauses-boissons toutes les 20 minutes et l’augmentation du nombre d’échanges.

Vendredi, l’entraîneur Paul Green du Nord du Queensland, Paul Green, a déclaré que deux tours ayant déjà été joués, tout changement de règle aurait un impact sur l’intégrité de la compétition.

“Le sentiment général parmi la plupart des entraîneurs est que nous ne devrions pas bricoler les règles”, a-t-il déclaré.

“La composition perd un peu d’intégrité si vous commencez pendant une période sous un ensemble de règles, puis jouez le reste de l’année pour un autre ensemble de règles.”

Il est entendu que les entraîneurs de la LNR ont également voté contre l’augmentation de l’échange de huit à dix.

L’entraîneur de St George Illawarra, Paul McGregor, a déclaré qu’il était également opposé à tout changement de règle, mais a déclaré qu’il était utile d’ajouter un 18e homme pour la sécurité des joueurs.

“Je pense que le 18e homme est une décision décente en raison de l’impact que cela pourrait avoir sur les autres joueurs et du manque de progression en contact”, a-t-il déclaré.

“Habituellement, vous passez du décollage, ce que nous pouvons faire confortablement maintenant, au travail sur les patins, au contact, à la collision.

“Avec cette fenêtre de deux semaines seulement pour le faire, il est logique d’avoir une 18e personne qui pourrait prendre le terrain si vous perdez quelqu’un à cause d’un acte criminel ou d’une commotion cérébrale.”

©AAP2020