in

La technologie de taux de rafraîchissement adaptatif de Samsung pourrait arriver sur un téléphone près de chez vous

Caméra avant semi-macro Samsung Galaxy Note 20 Ultra

  • La technologie d’affichage de fréquence adaptative de Samsung Display a été commercialisée.
  • La technologie augmente ou diminue les taux de rafraîchissement de l’écran en fonction des demandes des applications et des utilisateurs.
  • Cela se traduit par une économie d’énergie dans les situations où des taux de rafraîchissement élevés ne sont pas nécessaires.

Samsung Display a annoncé la commercialisation de ses écrans à fréquence adaptative pour la première fois sur le Galaxy Note 20 Ultra, ouvrant la porte à d’autres fabricants pour utiliser la technologie.

Dans une déclaration à Autorité Android, Samsung Display affirme que la technologie agit principalement comme une mesure d’économie d’énergie qui ajuste le taux de rafraîchissement de l’écran à la volée en fonction de la demande actuelle.

Le panneau s’actualise à 120 Hz lors de l’exécution d’un jeu, mais tombe à 60 Hz lors de la diffusion de contenu vidéo. Des baisses supplémentaires du taux de rafraîchissement à 30 Hz et 10 Hz sont implémentées lorsque les utilisateurs envoient des e-mails ou naviguent sur les réseaux sociaux, respectivement. Samsung Display pense avoir résolu les problèmes de scintillement généralement visibles à l’œil humain à de faibles fréquences d’images en améliorant sa technologie de fond de panier.

La philosophie ici n’est pas nouvelle car certains affichages de l’échelle entre les taux de rafraîchissement sur les smartphones. Le Google Pixel 4, par exemple, fait passer son affichage à 90 Hz à partir de 60 Hz lors de l’affichage de certains types de contenu. Mais la solution de Samsung semble donner aux fabricants un contrôle plus granulaire.

Taux de rafraîchissement variable: rapide et économe

Technologie d'affichage Samsung Display Adaptive Frequency

L’utilisation de taux de rafraîchissement variables sur un écran peut être assimilée à des vitesses de traitement du processeur ajustées à la volée. Lorsqu’un chipset n’a pas besoin de fonctionner à une fréquence élevée ou que la demande de puissance de traitement est faible, il ralentit pour économiser de l’énergie. Samsung Display le fait efficacement avec ses panneaux, considérant des taux de rafraîchissement élevés comme essentiels pour un jeu fluide, mais pas nécessaire lorsque les utilisateurs naviguent sur Twitter.

Samsung Display note également une forte baisse des besoins en énergie avec cette technologie. La société affirme que les panneaux utilisant des taux de rafraîchissement variables nécessitent 22% moins d’énergie que les «smartphones existants» en usage général. Samsung pense également que des gains supplémentaires peuvent être constatés lorsque les images fixes sont affichées à 10 Hz, ce qui pourrait être une aubaine pour les photographes éditant des clichés ou les lecteurs avides de livres électroniques.

En relation: Explication du taux de rafraîchissement: que signifie 60 Hz, 90 Hz ou 120 Hz?

Nous verrons probablement plus d’entreprises mettre en œuvre des mesures d’économie d’énergie similaires à mesure que les écrans à taux de rafraîchissement élevé deviendront plus courants sur les smartphones. Compte tenu de la faiblesse de ces taux de rafraîchissement pour économiser de l’énergie dans certaines situations, les appareils à taux de rafraîchissement variable pourraient théoriquement être plus efficaces que les téléphones traditionnels avec des panneaux fixés à 60 Hz.

Des écrans plus efficaces pourraient également avoir un impact sur la conception des futurs smartphones. Les batteries et la taille des appareils ont régulièrement augmenté dans les produits phares. Des technologies d’écran plus efficaces pourraient entraîner de nouvelles réductions de la capacité de la batterie et de la taille globale du téléphone sans réduction notable de la durée de vie de la batterie.