in

La Ligue professionnelle saoudienne décide de la date de retour provisoire avant la réunion clé


Une date provisoire du 20 août a été fixée pour la reprise de la Ligue professionnelle saoudienne 2019/20 avant une réunion urgente pour clarifier les détails, confirmant une interruption de cinq mois à cause du coronavirus.

Toutes les activités sportives dans le Royaume ont été interrompues le 14 mars dans le but de freiner la propagation de la pandémie. Cela faisait suite à un appel sept jours avant le match de la semaine 22 à huis clos.

Des responsables de la Saudi Arabian Football Association et de la haute direction se réuniront à 22h00 (KSA) jeudi pour discuter de la façon dont la reprise sera gérée et des scénarios au cas où les propositions ne pourraient pas être mises en œuvre, selon Arriyadiyah.

L’Arabie saoudite a annoncé 42 925 tests positifs et 264 décès depuis le premier cas du 2 mars. Cette semaine a vu un verrouillage complet annoncé pour les fêtes de l’Aïd du 23 au 27 mai et une campagne d’austérité d’une valeur d’environ 100 milliards de riyals a été promulguée.

«La Ligue professionnelle saoudienne tiendra dans les prochains jours une réunion urgente pour ses membres, en présence du président de la Fédération saoudienne de football, Yasser Al Mishal, pour discuter du mécanisme approprié pour la reprise de la Ligue professionnelle saoudienne et des meilleures solutions disponibles compatibles avec les conditions actuelles », un communiqué publié par le SPL tard mardi soir a été lu.

« Le plus important est de fixer le 20 août comme date initiale pour le retour de la ligue. La définition des scénarios proposés dans le cas où ils ne sont pas adaptés, sera également présentée.

« Cela nécessitera l’approbation des parties prenantes concernées par le développement des coronavirus et des solutions seront mises en place en cas d’exclusion de la ligue pour le moment. »

D’autres discussions seront également centrées sur la manière dont le jeu est arbitré.

La déclaration a poursuivi: « Les membres discuteront de la possibilité d’un retour des équipes locales d’arbitrage, ainsi que de la suppression de l’utilisation de la technologie vidéo d’assistance (VAR, etc.). »

Al Hilal détient une avance de six points sur Al Nassr, deuxième, avec huit matches à disputer. Al Adalah, Damac et Al Fateh sont assis dans la zone de relégation.

Par ailleurs, le ministre des Sports, le prince Abdul Aziz bin Turki Al Faisal, a déclaré qu’il n’y aurait aucun changement dans le quota étranger du SPL.

Une réduction par rapport aux sept actuels a été introduite afin de réduire les coûts. Mais le prince Abdul Aziz a déclaré que les pertes financières importantes requises rendaient l’idée irréalisable à l’heure actuelle, selon Arriyadiyah.

Les 16 équipes de la SPL disposeront également de six semaines pour préparer leurs joueurs une fois la date définitive fixée.

En savoir plus sur l’application Sport360