in

Google : après 18 mois, plus de données de navigation et de localisation !

La suppression des données de navigation et de localisation après 18 mois est une mesure de sécurité prise par dans le but de consolider la protection et la confidentialité des informations personnelles des utilisateurs.

Par le biais d’un communiqué sur sa plateforme, The Keyword, le géant de la Silicon Valley objective les mesures concernant ce changement important. Le PDG de la firme, Sundar Pichai, y a effectivement partagé les trois grands préceptes auxquels cette nouvelle règle est liée. Afin de « garder vos informations en sécurité, les traiter de manière responsable et vous donner le contrôle », la filiale de la société Alphabet a en effet pris cette initiative qui autrement dit permettra à sa clientèle de mieux protéger leur vie privée sur Internet. Par ailleurs, l’annonce pourrait probablement estomper la réputation de Google par rapport à la confidentialité et la sécurité des données personnelles de ses utilisateurs.

Suppression automatique de l’historique de navigation et de localisation

Lorsqu’un utilisateur sollicite les différents services de Google, notamment Chrome ou YouTube, ces derniers récupèrent ses informations personnelles. Ayant pour but d’améliorer son expérience, cette collecte se traduit toutefois comme un sujet plus ou moins embarrassant. En effet, elle peut paraître assez délicate pour les personnes qui souhaitent que leurs données demeurent sécurisées et confidentielles.

Nouvelle mesure prise par Google pour protéger les données des utilisateurs et leur confidentialité

Afin de rassurer ces utilisateurs, Google a donc choisi de supprimer, d’une manière automatique et après une période de dix-huit mois, toutes les informations de navigation, de localisation et de commandes vocales, liées à leurs comptes. À cet effet, tous les nouveaux comptes seront ainsi concernés par cette dissolution totale ou plus précisément cette suppression par défaut.

Auto-delete, un changement prévu depuis un certain moment par Google

Avant d’officialiser cette mesure renforçant les paramètres de sécurité, la filiale de la société Alphabet avait déjà commencé son introduction l’an dernier. Certes, il faut rappeler que les utilisateurs pouvaient auparavant choisir la suppression automatisée de leur historique après une période de trois à dix-huit mois. Quoi qu’il en soit, cette fonctionnalité n’était pas encore activée par défaut.

L’activation ou la vérification des données récoltées par le moteur de recherche est possible en se rendant dans la page « Mon Activité ». La sélection ou le tri des informations personnelles que Google peut par ailleurs recueillir est tout à fait réalisable en passant par les « Commandes relatives à l’activité ». Autrement, l’utilisateur peut également choisir de supprimer automatiquement les données.

Avec la suppression des historiques de données de navigation et de localisation, Google propose la gestion de mots de passe

Gestion de mots de passe dans Chrome

L’autosuppression par défaut des données n’est finalement pas la seule démarche entreprise par le moteur de recherche en vue de renforcer la sécurité des données de ses utilisateurs. En effet, ces derniers peuvent désormais gérer leurs mots de passe dans le navigateur de Google, autrement dit Chrome. Cette fonctionnalité leur permet d’être informés de la fuite de l’un de leurs mots de passe.

En tout cas, on peut dire que les mesures prises par le géant prouvent qu’il est dorénavant prêt à assurer du mieux que possible la sécurité et la confidentialité des données de ses utilisateurs. Quitte à gagner leur confiance, Google tourne la page sur les erreurs du passé.