in

Beeb : La BBC publie la première version bêta de son assistant vocal aux membres britanniques de Windows Insider

Il y a presque un an, la BBC avait annoncé qu’elle travaillait sur Beeb. Cet assistant vocal permettrait d’établir une interaction intelligente et intuitive à travers ses nombreux services de radio et de télévision.

Cet assistant vocal serait également apte à reconnaitre les différents accents. En effet, cette « Alexa » version anglaise serait capable de mettre en contraste les dialectes et accents possibles de la langue.

Le 1er juin 2020, BBC lance la première édition de son projet, notamment avec une version bêta destinée à être testée par les membres britanniques du programme Windows Insider. Pour information, il s’agit d’un groupe de testeurs reconnu au sein de la communauté Windows.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tech Approved (@tech.approved) le

L’idée dans ce lancement est, selon Grace Boswood, chef de l’exploitation du département de conception et de l’ingénierie de la BBC, de vérifier toutes les fonctionnalités et de rechercher les lacunes de cet assistant vocal. Cette équipe devrait par la suite offrir à BBC des données permettant d’améliorer Beeb avant de l’étendre vers une version finale ou complète, dont la date officielle de sortie n’a pas encore été précisée par la chaîne.

Actuellement, la chaîne est consolidée avec plusieurs assistants vocaux majeurs qui entretiennent avec les hubs domestiques, interagissent avec les smartphones ainsi qu’avec d’autres appareils connectés. De plus, Alexa est déjà très plébiscitée au Royaume-Uni étant parmi les plus célèbres assistant vocal. Alors pourquoi BBC a-t-elle développé le sien ? C’est tout simplement parce qu’elle souhaite proposer un meilleur service pour plus de gens en passant par l’autonomie et l’indépendance.

Selon toujours le porte-parole de la chaîne, Beeb leur permettrait de développer des services vocaux tout en étant libres de faire des expériences sur des fonctionnalités ou des programmes sans le feu vert de qui que ce soit. Cet assistant vocal se traduirait aussi par une première étape qui leur permettrait d’améliorer le contenu et les caractéristiques proposés à ses utilisateurs.

Grace Boswood BBc
Grace Boswood, chef de l’exploitation du département de conception et de l’ingénierie de la BBC
Source : BBC

De nos jours, lorsqu’on se réfère au marché de la voix interactive, on a souvent tendance à se tourner vers des groupes de géants de la technologie. Parmi lesquels, on peut compter , Apple, Amazon ou encore . Si ces derniers se comptent en effet sur un doigt, il y a encore toute une liste en ce qui concerne les assistants vocaux. S’il faut donc créer un service similaire pour l’un d’entre eux, plusieurs personnalisations sont à mettre au point. D’ailleurs, s’il y a une modification à effectuer, cela relève d’une permission des propriétaires de la plateforme.

Dans le développement de ce projet par ailleurs, la chaîne lie un partenariat avec Microsoft. Étant un partenaire depuis un long moment, cette firme est également la seule parmi les quatre à offrir moins de contenus d’où il permet à BBC de rivaliser. Plus précisément, l’assistant vocal de la chaîne a été imaginé selon Azure AI en ce qui concerne les services et les technologies qu’il emporte.

L’envers de la création de ce service vocal interactif réside également dans le rôle occupé par BBC dans la société. Elle est en effet sponsorisée grâce à des fonds publics d’où son mandat lui octroyant la création de services qui lui permettrait d’être encore plus accessible. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Beeb a été initialement développé pour comprendre plusieurs accents et avec des caractéristiques spécifiques.

Malgré la possibilité d’interaction avec une application tierce, l’utilisation d’un service en direct est plus pratique. Il est donc mieux de faire usage d’une technologie développée par BBC elle-même si l’on souhaite l’utiliser. Quoi de plus BBC dans la manière que d’utiliser Beeb ?