in

Une erreur d’identité? Des chercheurs découvrent la vraie nature des trous noirs de monstres

Plus de deux douzaines de supermassifs mal identifiés trous noirs ont finalement été révélés dans une nouvelle étude de balayage du ciel.

Une équipe de chercheurs dirigée par Erini Lambrides de l’Université Johns Hopkins (JHU) de Baltimore, dans le Maryland, a repéré 28 trous noirs supermassifs qui se faisaient passer pour d’autres objets cosmiques à l’aide d’une multitude de télescopes, dont ceux de la NASA. Observatoire de rayons X Chandra, Le télescope spatial Hubble et Télescope spatial Spitzer. L’équipe a observé ces trous noirs situés à 5 milliards d’années-lumière ou plus dans le Chandra Deep Field-South (CDF-S), l’image radiographique la plus profonde jamais prise.