in

Rugby Australie concentre plus de 40% de son personnel

Rugby Australie a supprimé plus de 40% de son personnel dans le but de conjurer l’insolvabilité dans un contexte de difficultés financières croissantes et de pandémie de coronavirus.

Depuis le 1er avril, plus de 75% des effectifs de Rugby Australie ont été mis à pied ou ont eu leurs heures de manière significative, tandis que les cadres supérieurs ont continué à travailler à temps plein avec des réductions de salaire d’au moins 30% depuis cette date.

Après avoir déposé son rapport financier 2019 qui marquait provisoirement une perte de 9,4 millions de dollars, l’organisation a annoncé aujourd’hui qu’elle procéderait à des réductions permanentes de ses effectifs pour assurer sa postérité financière.

“Aujourd’hui, l’organisation a annoncé un programme de réductions qui entraînera le départ de 47 de ses 142 employés à temps plein au cours des prochains mois”, a indiqué un communiqué de Rugby Australie.

“Trente autres sous-traitants et travailleurs occasionnels ont également vu leur fonction résiliée avec effet immédiat.”

Rugby Australie estime que ces réductions permettront de libérer environ 5,5 millions de dollars par an.

En outre, Rugby Australie cherche à appliquer une réduction de 5% du salaire de base pour tous les cadres supérieurs retenus.

“Aujourd’hui a été une journée incroyablement difficile pour l’organisation avec de nombreuses personnes affectées par les changements qui sont nécessaires pour assurer la viabilité et la durabilité de l’organisation en raison des effets dévastateurs de la pandémie”, a déclaré Rob Clarke, PDG par intérim de Rugby Australie.

“Nous avons transmis les nouvelles au personnel ce matin et leur avons dit que Rugby Australia apprécie la contribution de chacun d’entre eux, dont certains ont rendu un service important à Rugby Australia et au jeu pendant de nombreuses années.

“C’est une période difficile pour beaucoup de passionnés de rugby qui travaillent fort et nous sommes déterminés à aider ces personnes à trouver leur prochaine opportunité, que ce soit dans le jeu ou ailleurs.”

Clarke a déclaré que la phase deux de la restructuration était en cours et examinait le rôle de la RA et des Unions des États et Territoires membres dans l’organisation du rugby à travers le pays.

“La prochaine phase consiste à trouver de nouvelles opportunités d’économies et d’efficacité dans la façon dont nous proposons nos programmes de rugby et nos opérations administratives dans chacune de nos entreprises”, a déclaré Clarke.

RA a annoncé lundi que les Sunwolves, basés au Japon, ne participeront pas à une compétition nationale de cinq équipes qui débutera le mois prochain et rencontreront Fox Sports cette semaine pour conclure un accord de diffusion retravaillé pour la compétition modifiée en 2020.

Les négociations pour au-delà de cette année sont au point mort avec SANZAAR incertain d’un format en cours en raison de la pandémie de coronavirus qui a arrêté la concurrence en mars.

-avec aap