in

Nouveaux documentaires ESPN sur Lance Armstrong, Bruce Lee et plus à venir cet été / Film


Films ESPN - Documentaires ESPN

Confronté à un manque continu de sports, ESPN a toujours trouvé le succès La dernière dance, une série en 10 parties retraçant la dernière manche du championnat de Michael Jordan et des Chicago Bulls. Étant donné que le sport ne devrait pas revenir de si tôt, ESPN renchérit quelques documentaires de plus de leur 30 pour 30 série qui devait initialement être diffusée plus tard cette année.

Après La dernière dance prend fin à la mi-mai, les dimanches suivants verront de nouvelles premières documentaires axées sur le cycliste scandaleux Lance Armstrong, légende des arts martiaux Bruce Leeet la fameuse bataille du home run entre Mark McGwire et Sammy Sosa en 1998. Découvrez ci-dessous les nouveaux documentaires ESPN à venir en mai et juin.

ESPN a annoncé sa nouvelle série de documentaires qui débutera avec le premier film en deux parties LANCE sur Le 24 mai. Pas contrairement La dernière dance, le film sur le cycliste Lance Armstrong offre un accès sans précédent à l’ancien vainqueur du Tour de France surpris en dopage, mettant ainsi fin à son ascension fulgurante qui a inspiré tant de gens. Marina Zenovich (Robin Williams: Entrez dans mon esprit) réalisé LANCE, qui se conclura par la deuxième partie sur 31 mai.

Juin se dirige vers le territoire des arts martiaux avec Soit de l’eau, décrit comme «un regard intime sur la vie et les motivations de la légende des arts martiaux Bruce Lee». Le film devait être projeté au festival South by Southwest en mars après une première au Sundance Film Festival (où LANCE également joué), mais tout l’événement a été annulé. Maintenant, tout le monde va profiter de la première à la télévision du film réalisé par Bao Nguyen sur 7 juin.

Finalement, 14 juin ramène la vie au passe-temps américain avec un documentaire retraçant 22 ans la rivalité entre le joueur des St. Louis Cardinals Mark McGwire et la star des Chicago Cubs Sammy Sosa. Long Gone Summer, réalisé par UN J. Schnack, mettra en évidence leur bataille pour la suprématie du home run. Les deux joueurs reviennent longuement sur cette saison et fournissent de nouveaux détails et révélations que vous n’avez jamais entendus auparavant.

Ci-dessous, vous pouvez consulter les synopsis complets et le calendrier des trois prochains documentaires ESPN. Si vous n’avez pas ESPN, vous pourrez les regarder sur ESPN + le lendemain de leur première.

LANCE

LANCE

Partie 1 le 24 mai à 21 h 00 HE, Partie 2 le 31 mai à 21 h 00 ET

Du réalisateur acclamé Marina Zenovich, LANCE est une chronique fascinante, révélatrice et complète de l’un des athlètes les plus inspirants – puis infâmes – de tous les temps. Basé sur des interviews et des conversations approfondies avec Lance Armstrong, le film en deux parties de quatre heures raconte l’histoire de la montée du cycliste hors du Texas en tant que jeune cycliste superstar; sa dure bataille contre le cancer des testicules; son rétablissement et son émergence en tant qu’icône mondiale avec ses sept titres consécutifs du Tour de France; puis sa chute massive après avoir été exposé dans l’un des plus grands scandales de dopage de l’histoire.

Armstrong, ainsi qu’une collection de membres de sa famille, de coéquipiers, d’amis, de rivaux et de journalistes, réfléchissent tous à son histoire, créant une étude de personnage fascinante, capturant un chapitre unique de l’histoire du sport et insistant pour que le public fasse ses propres interprétations sur les nombreux différents côtés d’une saga complexe.

Soit de l’eau

Soit de l'eau

7 juin à 21 h 00 ET

En 1971, après avoir été rejeté par Hollywood, Bruce Lee est retourné dans la patrie de ses parents, Hong Kong. Au cours des deux prochaines années, il a réalisé quatre films emblématiques qui définiraient son héritage, un héritage écourté à sa mort, de manière étonnante, à l’été 1973. Il avait 32 ans.

« Be Water » est un regard captivant, fascinant et intime non seulement sur ces dernières années définissant la vie de Lee, mais sur le voyage complexe, souvent difficile et sismique qui a conduit à l’émergence ultime de Lee en tant qu’icône singulière dans l’histoire du cinéma, les arts martiaux, et même la connexion entre les mondes oriental et occidental.

Le film relate les premiers jours de Lee, en tant que fils d’une star de l’opéra chinois né alors que son père était en tournée à San Francisco, puis élevé à Hong Kong au cours de ce qui est devenu une enfance parfois troublée. Envoyé pour vivre en Amérique à l’âge de 18 ans, il a commencé à enseigner le kung-fu à Seattle, et a établi un groupe qui comprenait sa future épouse, Linda. Son ambition ne cessant de monter, Lee finit par se rendre à Los Angeles, où il s’efforce de percer dans le cinéma et la télévision américains. Là, malgré un certain succès en tant que chorégraphe et acteur de combat, il était clair qu’Hollywood n’était pas prêt pour un homme de premier plan asiatique – et donc il est retourné à Hong Kong pour faire les films qui en feraient en fait une légende, sa star internationale en plein essor. tout comme sa vie a été écourtée.

« Be Water » est entièrement raconté par la famille, les amis et les collaborateurs qui connaissaient le mieux Bruce Lee, avec un extraordinaire trésor de films d’archives offrant une tapisserie visuelle immersive évocatrice qui capture le charisme de Lee, sa passion, sa philosophie et la beauté éternelle et merveille de son art.

14 juin à 21 h 00 ET

Ce fut l’une des saisons les plus mémorables et les plus importantes de l’histoire du baseball. À l’été 1998, Mark McGwire des St. Louis Cardinals et Sammy Sosa des Chicago Cubs se sont lancés dans la poursuite de l’un des disques les plus sacrés du jeu, enflammant la passion et l’imagination des fans et des non-fans du monde entier. Le drame, l’excitation et les résultats resteront dans les mémoires pendant des générations. Si seulement nous savions à quel point nos sentiments à propos de tout cela deviendraient finalement complexes.

Dans le nouveau film ESPN 30 pour 30 « Long Gone Summer », le réalisateur AJ Schnack ramène les téléspectateurs à la saison de baseball 1998, ses moments forts, son impact massif et ses complications indéniables. Présentant des entretiens approfondis avec McGwire et Sosa, parlant longuement pour la première fois depuis plus de deux décennies, le portrait intime transporte les téléspectateurs à travers chaque détour et le tour de la poursuite historique des cogneurs du record emblématique de Roger Maris de 61 circuits dans un seule saison. Avec une partition musicale composée par Jeff Tweedy de Wilco, originaire de la région de St. Louis et résident actuel de Chicago, le film est un voyage dans le temps qui rappelle à quel point l’histoire était sismique et émotionnelle – tout comme la légitimité des réalisations en son centre sera ultérieurement remise en question.

Articles sympas du Web: