in

Combat entre Paul Gallen et Mark Hunt, Actualités de la boxe

Le grand de la LNR, Paul Gallen, a révélé sa lutte pour trouver des partenaires d’entraînement prêts à l’aider à se préparer à son combat contre l’icône de l’UFC, Mark Hunt.

Gallen combattra Hunt au Bankwest Stadium de Sydney le 16 décembre. L’ancien capitaine de NSW State of Origin est déjà aux prises avec les effets d’un biceps déchiré, espérant qu’il obtiendra environ un mois de combat avant le combat des poids lourds.

Gallen (9-0-1, 5 KO) a déclaré Grand monde du sport qu’il venait juste de réussir à rassembler des partenaires d’entraînement adéquats, étant donné la position de Hunt dans le jeu de combat. Le «Super Samoan», l’ancien roi KO de l’UFC, est largement vénéré.

« C’est un peu un problème cette fois-ci, trouver des partenaires d’entraînement. Parce qu’il est un si grand nom et une si grande légende, il y a beaucoup de gars qui sont réticents à vous aider à vous entraîner à cause de qui il est », a déclaré Gallen.

«Je peux en comprendre une partie mais au final, il n’y a qu’un nombre limité de poids lourds à Sydney. Tout le monde aide tout le monde là où il le peut et si vous finissez par vous battre un jour, vous finissez par vous battre.

« Mais c’était un peu difficile au début de trouver des partenaires d’entraînement. Nous avons fini par en ramasser et nous devrions être d’accord pour aller de l’avant. »

Paul Gallen et Mark Hunt. (Getty)

Gallen, 39 ans, connaît Hunt, 46 ans, depuis un certain temps; l’ancien accessoire de test Jason Stevens est un ami commun. Ils ne se sont jamais battus, donc leur combat de décembre sera la première fois qu’ils échangeront des coups.

« Je ne me suis jamais disputé avec lui. Herman Purcell est un type de pépite que j’ai combattu plusieurs fois, il est l’actuel champion d’Australie », a déclaré Gallen.

« J’allais demander à Mark quand j’ai combattu John Hopoate parce que Hopoate est aussi un gros puncheur, mais j’ai eu la chance de prendre d’autres sparring. »

Gallen a de l’expérience dans le combat contre un autre cogneur de l’UFC qui est un peu dans le moule de la chasse: Tai ‘Bam Bam’ Tuivasa, qui vient de remporter une brutale victoire KO contre Stefan Struve sur UFC Fight Island.

« Il m’a donné beaucoup de confiance, je pense que je l’ai combattu avant le combat ‘Hoppa’. Cela m’a donné beaucoup de confiance, de pouvoir monter sur le ring avec lui », a déclaré Gallen.

« [UFC light-heavyweight] Tyson Pedro était l’autre que j’ai combattu un peu l’année dernière. J’ai combattu beaucoup de bons gars en Australie et je me suis en quelque sorte bien débrouillé. J’ai un peu confiance en sachant que je peux le faire.

« Les sparrings et les combats sont différents, je le sais, mais le fait que j’aie été là-bas avec beaucoup de bons me donne confiance. »

Paul Gallen lors de sa victoire sur John Hopoate. (Getty)

Gallen et Tuivasa se sont affrontés pour la première fois en 2017. Le poids lourd de l’UFC n’a pas de bons souvenirs du premier hit-out.

« Il m’a frappé cette fois-là, Gal », a déclaré Tuivasa Grand monde du sport l’année dernière.

« J’essayais d’y aller doucement et ça se passait bien. Mais ensuite j’ai éclaté [of a clinch] et il a f — en m’a renversé en sortant. J’ai un gros méné – un méné massif. C’était là pendant deux semaines.

«C’était la première fois que je m’entraînais avec lui. J’étais comme, ‘Merci, Gal!’

« C’était amusant. Il peut se battre – c’est un très bon boxeur. Je pense qu’il aurait pu très bien faire en boxe mais c’est aussi un joueur de football animalier. »

Tuivasa a régulièrement combattu Hunt et maintenant, Gallen a une fissure à la légende de l’UFC. Leur combat sera le co-événement principal de Tim Tszyu contre Bowyn Morgan.

** Les billets pour le Sydney Superfight seront mis en vente à 10h AEDT le lundi 2 novembre.