in

Les voitures neuves les plus vendues en Grande-Bretagne – Blog automobile

Vauxhall Corsa

La toute nouvelle Corsa de Vauxhall a été la voiture la plus vendue au Royaume-Uni pour le deuxième mois consécutif en juillet.

Selon de nouveaux chiffres publiés par la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT), 5 455 ont été vendus – juste pour la Ford Fiesta (5 421).

Dans l’ensemble, les ventes de voitures diesel ont diminué de 25,9% par rapport à juillet 2019, l’essence a légèrement augmenté à 0,3%, les voitures purement électriques ont augmenté de 259% et les véhicules hybrides rechargeables ont augmenté de 320%.

Ford Fiesta ST

Cependant, la Fiesta (qui est la nouvelle voiture la plus vendue au Royaume-Uni depuis neuf ans) est toujours en tête du tableau des ventes depuis le début de l’année, avec la Ford Focus en deuxième et Corsa en troisième.

La Corsa de cinquième génération, disponible en version entièrement électrique ou avec des moteurs à essence et diesel, est la voiture la plus populaire de Vauxhall depuis de nombreuses années et plus de 2,1 millions ont été vendues au Royaume-Uni depuis son lancement en 1993.

Voitures les plus vendues de juillet 2020

  1. Opel Corsa – 5 455
  2. Ford Fiesta – 5 421
  3. Ford Focus – 4 981
  4. Volkswagen Golf – 3 936
  5. Mercedes-Benz Classe A – 3 922
  6. Nissan Qashqai – 2 971
  7. Volkswagen Polo – 2 932
  8. MINI – 2 906
  9. Volkswagen Tiguan – 2 880
  10. Ford Kuga – 2 686

Voitures les plus vendues en 2020 (janvier-juillet)

  1. Ford Fiesta – 26519
  2. Ford Focus – 23 126
  3. Vauxhall Corsa – 23 101
  4. Volkswagen Golf – 21 825
  5. Nissan Qashqai – 17 777
  6. Mercedes-Benz Classe A – 17648
  7. MINI – 15 146
  8. Volkswagen Polo – 13046
  9. Volkswagen Tiguan – 12 822
  10. Toyota Yaris – 12 676

«Les chiffres de juillet sont positifs, avec une augmentation de la demande refoulée par rapport au début de l’année et des offres intéressantes signifiant qu’il y a de très bonnes affaires à conclure», a déclaré Mike Hawes, directeur général de SMMT.

«Nous devons être prudents, cependant, car les salles d’exposition viennent tout juste de rouvrir entièrement à l’échelle nationale et il y a encore beaucoup d’incertitude quant à l’avenir.

«D’ici la fin septembre, nous devrions avoir une idée plus claire de la question de savoir s’il s’agit ou non d’une tendance à long terme.

«Bien que les chiffres de ce mois donnent de l’espoir, le marché reste fragile face à d’éventuels pics futurs et des verrouillages localisés ainsi que, malheureusement, des pertes d’emplois probables dans l’ensemble de l’économie.

«Les prochaines semaines seront cruciales pour montrer si nous sommes sur la voie du rétablissement ou non.»