in

10 méchants de cinéma qui avaient des verrues sur leurs âmes

Certains méchants sont tout à fait compréhensibles, et leurs histoires tragiques leur donnent beaucoup de potentiel pour changer leur histoire.

Certains sont irrémédiables, mais la brutalité qui leur est infligée rend leurs mauvaises actions compréhensibles, même si elles ne sont pas excusables.

Ce sont le genre de méchants qui laissent les téléspectateurs penser, “mais pour la grâce de Dieu, allez, je …” et réfléchissent à la chance qu’ils ont de ne jamais avoir été conduits sur un chemin plus sombre.

Et puis il y a les méchants sur cette liste.

Inspirés par une citation que le critique légendaire Roger Ebert a inventée en discutant du monstrueux antagoniste Layer Cake de Michael Gambon, ces méchants sont les personnages vils qui étaient vraiment méchants au cœur. Sans une once de sympathie, d’empathie ou de compréhension, ce sont les monstres les plus remarquables qui ont fait que l’idée d’être né maléfique semble non seulement possible mais logique.

Passant d’horreurs intenses à des thrillers de flics en passant par des films familiaux (enfin, un film familial), cette liste est composée des méchants qui étaient une sorte de mal particulier, une race irrémédiable de méchants qui est impardonnable. Ce sont le pire des pires, une galerie de méchants voyous qui ont vraiment des verrues sur leur âme.