in

Yasmine Jackson, poignardée à cause de sa couleur de peau ?

En sortant de chez elle, la petite-fille de Joe Jackson, Yasmine Jackson, âgée de 25 ans, a déclaré avoir été agressée par une femme. Le 1er Juin, elle a publié des photos d’elle, complètement blessée sur son compte . S’agirait-il encore d’une attaque raciste ?

Depuis le décès de George Floyd, le 25 mai en raison de violences policières, les manifestations anti raciales aux États-Unis se sont multipliées. Néanmoins, la jeune femme l’affirma : « J’ai été poignardée sept fois près de chez moi parce que “je suis noire”. Malgré les protestations, les attaques contre les Afro-Américains ont continué de s’intensifier. Yasmine Jackson est une preuve vivante. La femme de 25 ans, qui s’avère être la fille de la demi-sœur de Michael Jackson, Joh’Vonie Jackson, avait dévoilé publiquement sur son compte Instragram que les coups qu’elle avait reçus était dues à sa couleur de peau. La dame l’a agressé parce qu’elle était noire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yasmine Jackson ⚤ (@yasminejackson_) le

Comme légende sur sa photo, la jeune femme a raconté la scène : “Cette femme m’a poursuivie et a commencé à me poignarder. Elle a dit que c’était parce que j’étais noire et c’est tout ce que j’entendais pendant que j’étais poignardée”, “Je ne peux pas bouger mon cou du tout. J’ai peur d’être seule. J’ai demandé aux gens de m’aider parce qu’elle me poignardait et personne ne m’a aidée”, heureusement que le voisinage a entendu son appel à l’aide. “Quelques personnes l’ont fait et je vous en suis reconnaissante”.

Personne ne devrait être traitée ainsi, réplique Yasmine Jackson, “Je ne méritais pas ça, personne ne le mérite”

Il est à noter que de telles violences ne se font pas rares aux États-Unis. Les noirs sont fiers d’être tels qu’ils sont et Yasmine a confirmé être “toujours fière d’être noire”. “Je prie Dieu que si vous avez une haine quelconque dans votre cœur envers les Noirs, vous la guérissiez. Je ne méritais pas ça, personne ne le mérite”. Suite à ce qu’elle a vécu, elle a fait appel à l’activiste des droits civiques Shaun King car il s’avère que la femme qui l’a violemment poignardé a été arrêtée par les autorités de Las Vegas. La cause de l’arrestation était simplifiée : “crime de coups et blessures aggravés”, alors que Yasmine Jackson utilise sans hésitation le terme “tentative de meurtre”.

Les attaques racistes ne sont pas prêtes de s’arrêter : retour en 2018

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nia Wilson (@niawilsonnn) le

Nia Wilson est une jeune afro-américaine de 18 ans, décédée en Californie le 22 juillet 2018. Son assassinat a peut-être été causé par la couleur de sa peau et provoqué l’indignation outre Atlantique. Son nom est Nia Wilson, et elle n’a même pas grandi aux États-Unis avant sa mort. La jeune femme a été tuée par un raciste à l’âge de 18 ans et est décédée le 22 juillet à Oakland, dans la baie de San Francisco. Cela a revitalisé le mouvement “Black Life Matters”. La jeune femme a été poignardée à mort par un “fou” qui aurait agi ainsi parce qu’elle était noire.