in

Whoopi Goldberg sérénade Trump avec «  Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini  »

Whoopi Goldberg l’a absolument eu.

La modératrice de «The View» était tellement exaspérée par l’affirmation de Donald Trump selon laquelle il avait déjà remporté les élections qu’elle est devenue un peu voyou dans l’épisode de mercredi, sortant une interprétation passionnée du bop de 1991 de Lenny Kravitz «It Aint ‘Over Til It’s Over» visant directement chez le président.

«Eh bien, vous savez, en l’écoutant, j’ai l’impression qu’il a peut-être raison», a déclaré Goldberg à propos du discours de la soirée électorale de Trump d’une voix dégoulinante de sarcasme évident. «Peut-être que ce qui doit arriver, c’est que chaque putain de scrutin doit être compté parce que je détesterais certainement qu’il perde des votes, alors assurons-nous de tout compter pour que le président se sente vraiment responsable.

Elle a ensuite commencé à citer Kravitz: «Allez. J’ai pleuré tant de larmes, tant de douleur à l’intérieur. Mais ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini.

Après avoir laissé les co-animateurs Joy Behar, Sara Haines, Ana Navarro et Sunny Hostin s’exprimer, Goldberg ne pouvait s’empêcher d’éclater dans la chanson.

« Cela va entrer dans la semaine, donc tout le monde a juste besoin de se relever, de se dépoussiérer et de se souvenir » – ici elle se met en fausset – « ‘Vous pleuriez à l’intérieur, vous aviez beaucoup de fierté, mais ce n’est pas le cas jusqu’à ce que ce soit fini.

Regardez Whoopi s’en aller dans le clip au dessous de. Oh, et vous pouvez regarder le clip officiel «It Ain’t Over Til It’s Over» ici.