in

Wentworth Miller (Prison Break) révèle qu’il est autiste “c’était un choc, mais pas une surprise”

La star de Prison Break a partagé avec ses followers le diagnostic reçu pendant le confinement

Wentworth Miller dans Prison Break

Wentworth Miller s’est confié à ses followers et, dans un post accompagné d’une boîte vide, a révélé le “cadeau inattendu” qu’il a reçu l’année dernière pendant la pandémie : il est autiste. En effet, l’acteur souffre de troubles du spectre autistique (TSA).

“Cet automne, cela fera un an que j’ai reçu mon diagnostic informel d’autisme, précédé d’un autodiagnostic et aboutissant finalement à un diagnostic formel”, commence-t-il.

View this post on Instagram

A post shared by Wentworth Miller (@wentworthmiller)

“C’était un long processus avec des erreurs et un besoin de mise à jour permanente. Je suis un homme d’âge moyen et non un garçon de cinq ans”, dit-il à propos de la difficulté de trouver un diagnostic précis. Bien qu’il reconnaisse que “c’était un choc mais pas une surprise”, il ne changerait rien aujourd’hui :

“Être autiste est fondamental pour qui je suis et pour tout ce que j’ai accompli et exprimé”.

Dans cette nouvelle étape de sa vie, l’acteur de 49 ans se consacre à l’étude du sujet en “réexaminant cinq décennies d’expérience vécue à travers une nouvelle lentille”.

Il reconnaît qu’il ne veut pas être sous les feux de la rampe, car il y a des gens beaucoup mieux informés que lui, et que son intention est seulement de dire “je suis là, j’ai été là sans le savoir”.

Maintenant qu’il a rassemblé les pièces du puzzle, Wentworth Miller a voulu remercier ceux qui lui ont permis d’être qui il est pendant cette période : “Je veux dire quelque chose aux nombreuses personnes qui, consciemment ou inconsciemment, m’ont apporté une aide ou un espace supplémentaire au fil des ans, me permettant d’évoluer dans le monde de la manière qui avait du sens pour moi, que cela ait du sens pour eux ou non : merci. Et pour ceux qui ont pris une décision différente…. Bien. Les gens se révèlent”, dit-il dans l’adieu de sa publication.

Plus de personnages hétéros

Ce n’est pas la première fois que l’acteur anglais se met à nu devant ses fans. Il a d’abord admis avoir traversé une dépression qui l’a poussé à se tourner vers la nourriture : “Cela aurait pu être n’importe quoi. Les médicaments. L’alcool. Le sexe. Mais la nourriture est devenue la chose sur laquelle je pouvais compter pour me maintenir en vie. Il y avait des moments où le point culminant de la semaine était mon plat préféré et un nouvel épisode de Top Chef”, a déclaré l’acteur à propos de cette période sombre.

Puis, en 2013, il a fait son coming-out dans une lettre, déclinant une invitation à participer au festival du film de Saint-Pétersbourg en raison de sa préoccupation pour les droits des citoyens russes homosexuels.

L’acteur, qui a connu le succès avec son rôle de Michael Scofield dans Prison Break, d’abord avec quatre saisons diffusées entre 2005 et 2009, puis avec une cinquième saison surprise en 2017, a pris une décision radicale pour la sixième saison annoncée : “Je ne veux pas jouer de personnages hétérosexuels”, a-t-il déclaré. “Si vous êtes un fan de la série qui attend avec impatience des saisons supplémentaires… Je comprends que cela soit décevant pour vous. Je suis désolé. Et si vous êtes contrariée parce que vous êtes tombée amoureuse d’un hétéro fictif joué par un vrai gay, c’est votre problème”, a-t-il conclu.