in

Wayne Bennett, Paul Vaughan bris de bulles, Ricky Stuart

Ricky Stuart pense que vous devez vivre sous un rocher, pour ne pas connaître les règles de biosécurité de la LNR.

“On nous dit tous quels sont les protocoles et nous en sommes tous très conscients”, a déclaré Stuart.

L’entraîneur des Raiders de Canberra s’est exprimé, après que l’entraîneur des Rabbitohs Wayne Bennett et le pilier des Dragons Paul Vaughan ont été démis de leurs fonctions pendant deux semaines pour avoir brisé la bulle de la LNR.

Bennett enfreint le protocole NRL COVID-19

«J’adorerais aller au pub et prendre une bière avec mes copains, j’adorerais sortir pour le déjeuner ou sortir pour le dîner avec la famille mais vous ne pouvez pas», a déclaré Stuart.

“Ce sont juste des moments difficiles pour le moment, mais dans des moments difficiles, vous découvrez le vrai caractère des gens.”

Quelques heures après avoir appris les brèches de bulles jeudi, Bennett et Vaughan ont été placés sur des «prises COVID», leur interdisant d’assister à des séances d’entraînement ou à des jeux pendant 14 jours.

“Ils (la LNR) ont dû sauter dessus très rapidement et ils doivent en faire un exemple parce que tout le monde comprend les règles et tout le monde en est constamment informé”, a déclaré Stuart.

Au QG des Raiders de Canberra à Braddon, les joueurs, les entraîneurs et le personnel sont rappelés quotidiennement.

“Je sais que nos gens ici ont l’impression qu’ils sont une nuisance parce qu’ils le disent continuellement aux garçons”, a déclaré Stuart.

«J’ai donné une autre discussion rapide aux gars aujourd’hui parce que je connais Matty notre manager de foot et Wendy qui s’occupe de beaucoup de protocoles, ils s’inquiètent un peu du fait que les garçons s’ennuient mais vous ne pouvez pas vous ennuyer avec ça. “

Mais Stuart a admis qu’il peut être facile d’éviter les cafés et les restaurants, les petites habitudes peuvent être plus difficiles à rompre.

Le joueur de Dragons Paul Vaughan est attaqué par les défenseurs des Raiders (Getty)

«J’espère juste que nous ne nous laisserons pas prendre par une erreur ou quoi que ce soit.

“C’est juste un événement courant tous les jours pour les garçons d’aller chercher un selfie, un fan arrive et veut obtenir une photo ou une signature, c’est vraiment une réaction, c’est une habitude. Ces choses sont un peu différentes de aller au restaurant.

“C’est une entreprise de plusieurs millions de dollars qui est en jeu ici et nous devons juste en être très conscients.”