in

Wayne Bennett Mal Meninga félicité pour les sacrifices des Maroons du Queensland

Les légendes de la ligue de rugby du Queensland Wally Lewis et Darren Lockyer ont salué l’engagement de l’entraîneur des Maroons Wayne Bennett et de l’assistant Mal Meninga pour avoir mis de côté leurs différences pour cette série State of Origin.

L’histoire de la paire est un récit bien connu dans les cercles de la ligue de rugby, ce qui rend leur coopération pour la campagne Origin du Queensland une curieuse.

Le mauvais sang vient de la nomination de Meninga comme entraîneur des Kangourous en 2015, après avoir mené une ère de domination record pour les Maroons. Meninga était convaincu que Bennett l’avait miné pendant le processus, exprimant ses griefs dans une colonne explosive dans The Courier-Mail peu de temps après avoir accepté le rôle de Kangourous.

«L’objection persistante et persistante de Wayne à ma nomination en tant qu’entraîneur des Kangourous et sa frustration évidente d’être négligé pour le poste semblent être le fruit de son propre manque de compréhension de ce que le rôle implique réellement», a écrit Meninga.

QLDER: Spécial Origine – Épisode 2

« Mon problème avec Wayne n’est pas qu’il voulait le poste australien. Je n’ai aucun problème avec l’ambition.

«Ce qui me déçoit, c’est qu’en tant qu’homme adulte et professionnel, il devrait pouvoir accepter la décision une fois qu’elle a été prise.

« Cela m’ennuie qu’il soit à l’arrière-plan en train d’essayer de saper mon autorité et ma position avec la Ligue australienne de rugby. »

Meninga a également révélé que la première trahison de Bennett quittait les Raiders en 1987 pour entraîner les Broncos, mettant fin à toute relation amicale qu’ils avaient autrefois.

C’est ce contexte qui a rendu étonnant que Meninga ait été intégré au personnel d’entraîneurs des Maroons par la QRL après que Bennett ait été nommé pour prendre les rênes de cette série. Pourtant, au cours d’un match, il semble que le duo soit parvenu à une compréhension productive qui fait que les deux rendez-vous ressemblent à un coup de maître.

Mal Meninga parle à Daly Cherry-Evans à l’entraînement du Queensland. (Getty)

Il y a quelques mois à peine, les Maroons étaient en pagaille avant le choc sans précédent contre Origin de fin d’année. Kevin Walters était l’entraîneur sortant du Queensland après deux défaites consécutives en série à la barre, alors qu’il assumait un nouveau rôle avec les Brisbane Broncos en difficulté.

Cela a ouvert la porte à Bennett, qui a reçu le poste même si l’homme qui a supervisé les années de la dynastie, Meninga, était également disponible. Ils sont devenus le couple parfait, quoique étrange, pour traverser une période de transition difficile.

L’entraîneur adjoint des Maroons Mal Meninga et l’entraîneur Wayne Bennett (Getty)

« Ce qu’il dit, c’est que le Queensland a toujours été bâti – ils le font pour leurs compagnons, et leur état évidemment, mais ils veulent donner un coup de main pour aider le Queensland à ramener le bouclier », a déclaré Lockyer à Wide World of Sports ‘ Spécial Origine QLDER.

« Cela montre qu’ils se soucient du maillot, qu’ils sont prêts à faire partie de l’équipe et à faire des sacrifices. »

QLD se démène pour recruter Bennett comme entraîneur d’Origin

Lewis a déclaré que la combinaison de Bennett et Meninga élève l’équipe vers de nouveaux sommets, et surtout avec une équipe jeune, cela rend le travail beaucoup plus simple pour ces joueurs.

« Ils l’ont fait avec une régularité monotone, vraiment. La façon dont ils parviennent à travailler ensemble en équipe dans la direction de cette équipe inspire beaucoup de confiance à l’équipe et leur envoie également un message assez simple. » Dit Lewis.

« Les joueurs leur parlent après le match et ils ont été extrêmement satisfaits de la demande de l’entraîneur. Ils ont tous senti qu’on leur avait confié un travail assez simple et ils ont réussi à y parvenir avec beaucoup de succès. »

Lockyer pense que cela résonne également dans toute l’équipe, pas seulement les nouveaux visages.

«Nous parlons d’inculquer la croyance et vous avez Mal Meninga et Wayne Bennett là-bas; ils vous donnent des messages sur des situations dans lesquelles ils ont été auparavant, et tous les joueurs – qu’ils soient plus expérimentés ou plus jeunes – ils vous allez y souscrire et vous accompagner », dit-il.

Points saillants de l’état d’origine: NSW v QLD – Jeu I

Le Queensland peut verrouiller la série Origin 2020 avec la victoire dans le deuxième match mercredi soir, mais ils devront faire face à une tâche difficile au stade ANZ de Sydney avec une foule majoritairement vêtue de bleu qui devrait motiver NSW.

Bennett était le cerveau derrière la victoire étroite du Queensland 18-14 contre les Blues dans le premier match et son succès l’a déjà conduit à rester entraîneur des Maroons au-delà de 2020.

Selon les rapports, Bennett est considéré par la QRL comme l’entraîneur-chef permanent des Maroons, malgré ses engagements dans le club de la LNR avec les South Sydney Rabbitohs.

Si la QRL donnait le feu vert à une telle décision, ce serait la première fois depuis Michael Hagan en 2005 qu’un entraîneur des Maroons jonglait également avec les tâches du club la même année.