in

Voix et réactions à la 32e journée de Bundesliga

Après une mauvaise performance, BVB a perdu 0-2 contre FSV Mainz 05. Alors que Sebastian Kehl a critiqué le “manque de cupidité” du Borussia, Julian Brandt se reproche du faible kilométrage de l’équipe. Le RB Leipzig a également du mal après la victoire manquée contre Düsseldorf.

Les voix et réactions aux matchs de mercredi de la Bundesliga (sources: Sky et DAZN).

Julian Brandt (Borussia Dortmund): “Nous avons fait trop peu. Nous avons couru neuf kilomètres de moins que l’équipe de Mayence. Cela montre évidemment qu’ils avaient la plus grande volonté.”

Lucien Favre (entraîneur du Borussia Dortmund): “Nous avons un peu sous-estimé l’adversaire. Nous n’avons pas bien défendu ensemble. Nous n’avons pas bien fait.”

Sebastian Kehl (chef du département des joueurs licenciés du Borussia Dortmund): “Nous avons trop peu investi aujourd’hui. La cupidité que nous avons eue à Düsseldorf samedi n’était pas visible aujourd’hui.”

Achim Beierlorzer (formateur FSV Mayence 05): “Le trio était très important. L’équipe a fait confiance au terrain. Nous sommes devenus de plus en plus stables au cours du match et nous pouvions de plus en plus identifier. Nous méritions de gagner.”

Rouven Schröder (directeur sportif FSV Mayence 05): “La proximité était la clé. Nous avons dit que nous devons être efficaces. Et quand vous prenez la première chance, la foi augmente”

Adi Hütter (entraîneur Eintracht Frankfurt): “Nous avons livré un excellent match pendant les 50 premières minutes. Mais nous avons raté le troisième but. Au final, bien sûr, Schalke a tout mis en avant. Je suis très heureux de cette importante victoire.”

Martin Hinteregger (Eintracht Francfort) …

… Au jeu: “Ce fut exceptionnel jusqu’à 2-1. Schalke n’a pas eu la chance de marquer. C’était un match concentré et fort de la nôtre. Nous les avons réveillés à nouveau par négligence, bien sûr, ils ont changé. Si vous êtes si dominant pendant 60 minutes, puis si vous obtenez 2-1, cela réveille les autres. Ils ont encore cru en eux-mêmes. Nous avons essayé de continuer à jouer au football, mais des erreurs sont survenues. Puis un tel jeu sort. Mais nous l’avons surmonté étant donné le temps, c’est déjà fort. “

… sur la course à l’Europe: “Notre objectif ne peut être que de six points. Je pense que Fribourg a toujours le Bayern. Nous avons la chance d’attaquer à nouveau et de jouer pour l’Europe. Nous voulons les saisir, faire notre travail et espérons que les autres équipes ne marqueront pas autant . “

David Wagner (entraîneur Schalke 04): “La première mi-temps est clairement allée à Francfort, nous avions trop de respect et nous étions trop passifs. La pression de l’Eintracht était immense. Dans la seconde moitié, nous avons beaucoup mieux joué avec courage et confiance. La façon dont les gars ont riposté mérite le respect” . “

Bastian Oczipka (capitaine FC Schalke 04) …

… Au jeu: “Nous avons donné la première mi-temps, vous devez le dire clairement. Nous n’étions pas du tout dans le match, le Francfort nous a poussés de plus en plus profondément, nos contre-attaques ont été totalement perdues. Nous avons dit à la mi-temps que nous n’étions pas En fait, nous voulions continuer notre performance contre Leverkusen. Nous avons donc fait mieux en deuxième mi-temps. Le carton rouge est un peu malheureux. Sinon, un peu aurait pu fonctionner. Mais ce n’était pas immérité pour Francfort. “

… aux jeunes joueurs: “Les jeunes joueurs s’intègrent très bien. Dans l’ensemble, ils ont fait du bon travail aujourd’hui. Can est vraiment bon dans ce domaine. Vous ne pouvez pas leur en vouloir.”

Julian Nagelsmann (entraîneur du RB Leipzig): “Nous nous sommes en partie attribués à cela. La première mi-temps a été incroyablement mauvaise, très lente, très facile à défendre pour Düsseldorf. Dans la seconde mi-temps, nous avons très bien joué avec beaucoup de puissance, menons rapidement 2-0. J’espérais que nous avions l’image de soi pour ramener la chose à la maison. Maintenant, la qualification de la Ligue des champions est associée à beaucoup de pression. Contre Dortmund, nous devons montrer un visage différent pendant 90 minutes. “

Marcel Halstenberg (RB Leipzig): “Je suis en colère. Cela a été catastrophique au cours des dix dernières minutes.”

Uwe Rösler (entraîneur Fortuna Düsseldorf): “Nous avons joué un très bon match. Tout le monde sait que Leipzig est l’une des équipes les plus aptes – et nous avons couru autant qu’eux. Nous n’avons jamais abandonné. Il était important que nous nous retrouvions avec trois attaquants. Nous nous a récompensés aujourd’hui, nous avons été courageux et avons forcé l’égalisation. “

Steven Skrzybski (Fortuna Düsseldorf): “Enfin. C’était un point de mentalité. Nous ne nous sommes pas rendus.”

Peter Bosz (entraîneur du Bayer Leverkusen): “Je suis satisfait aujourd’hui. Nous avons bien commencé et marqué deux bons buts. La seule critique sera que nous ne marquons pas le troisième but. Ensuite, ils ont un corner et tout à coup c’est à nouveau excitant. Donc, vous êtes en fait supérieur tout le temps , mais je dois trembler longtemps. Si quelqu’un nous avait dit pendant la pause hivernale que nous étions en quatrième place deux matchs avant la fin de la saison, nous l’aurions signé immédiatement. “

Kevin Volland (Bayer Leverkusen): “Gladbach a augmenté la pression avec la victoire, mais nous connaissons nos qualités, ce que nous avons montré en première mi-temps.”

Markus Gisdol (1. entraîneur du FC Cologne): “Il nous a fallu quelques minutes de trop pour entrer correctement. Nous avons payé un peu les frais de scolarité pour le coup de pied de coin, mais après nous sommes entrés un peu mieux. Après le but, nous étions prêts à rattraper l’égalisation. Dans l’ensemble, nous avons contre une équipe de Ligue des champions, tout s’est déroulé et une performance attrayante a été délivrée, mais malheureusement rien ne s’est passé. Nous voulons pousser la relégation par-dessus la ligne d’arrivée sans avoir à continuer de calculer. “

Heiko Herrlich (entraîneur du FC Augsburg): “Nous avons joué une bonne première mi-temps, nous avons eu quelques bonnes chances dans le jeu de commutation, donc nous aurions pu ou dû marquer. Dans la seconde mi-temps, c’était un peu moins, ce qui a rendu Hoffenheim un peu plus fort et nous avons pu le faire Depuis que j’ai pris mes fonctions, j’ai dit que ce sera une histoire proche jusqu’à la fin. Mais nous l’avons entre nos mains et nous conduirons en toute confiance à Düsseldorf. “

Philipp Max (FC Augsburg) à propos de la relégation manquée: “Il y a eu beaucoup, beaucoup de choses folles. Nous sommes bien avisés de ne pas compter sur la différence de buts et de nous tenir contre Düsseldorf notre homme”

Alexander Rosen (responsable des sports TSG Hoffenheim): “Le jeu était très équilibré en première mi-temps. Nous avons eu trop de pertes de balle simples et avons continué à courir sur la contre-attaque. Mais avec le double pack de Munas Dabbur, nous avons mis beaucoup de pression dans le jeu. le relief à 3: 1 gros. “

Benjamin Hübner (TSG Hoffenheim) en route vers l’Europe: “Nous voulons défendre cette place sur la table et nous nous battrons jusqu’au bout”