Vénus en Sagittaire 2021 : Des changements à venir côté coeur

Vénus en Sagittaire

Vénus, la planète de l’amour, de la beauté et du plaisir, commencera sa transition par le Sagittaire ce jeudi 7 octobre 2021, et y restera jusqu’au 5 novembre.

Pour comprendre ce que cette nouvelle traversée nous réserve, il est nécessaire de récapituler son intense passage dans le signe du Scorpion.

Vénus en Scorpion : comment surmonter nos blessures ?

Le passage de Vénus en Scorpion a commencé le 10 septembre, et ce n’est pas un endroit confortable pour elle. On dit souvent que dans cette position, Vénus est exilée, c’est-à-dire mal à l’aise, en colère et un peu rancunière.

L’intensité du Scorpion ne correspond pas au désir de plaisir et de liberté que recherche Vénus. En outre, d’autres facteurs ont rendu ce transit, sur son chemin, plein de trébuchements, de malentendus et d’incompréhensions.

Mars en Balance

Quelques jours plus tard, le 15 septembre 2021, nous avons eu l’entrée de Mars en Balance, où il est également en exil. La dynamique de la relation est devenue douloureuse et profonde, et il est devenu évident que pour que la rencontre avec l’autre soit agréable, je dois d’abord me rencontrer moi-même et la chose la plus terrifiante en chacun de nous : l’ombre.

Nous n’avons pas d’autre choix que d’affronter nos démons, d’accepter que certaines blessures de notre passé ne soient pas encore guéries et de comprendre que le poison, à la bonne dose, est un médicament.

Vénus en tension avec Saturne et Uranus

Le 17 septembre 2021, Vénus en Scorpion a fait un carré à Saturne rétrograde en Verseau, et le 23 septembre, elle a eu une opposition avec Uranus rétrograde en Taureau.

Dans la rencontre avec soi-même, deux facteurs entrent en jeu : l’acceptation de notre réalité relationnelle, la connexion avec ce qui nous donne du plaisir et de la douleur en même temps, et l’encouragement à le libérer, à changer les comportements psycho-affectifs, à nous encourager à transcender, peut-être à abandonner d’anciens modes de relation quelque peu toxiques.

L’entrée du Soleil en Balance et la rétrogradation de Mercure en Balance

Le 22 septembre, le Soleil est entré dans la Balance, mettant l’accent sur les relations, et le 27, Mercure a entamé sa trajectoire inverse dans la Balance, faisant en sorte que presque toutes les planètes, à l’exception de Vénus et de Mars, soient en mouvement rétrograde (le Soleil et la Lune ne sont jamais rétrogrades).

Le dialogue avec l’autre est devenu confus et la mauvaise communication et la désinformation sont devenues l’ordre du jour, entraînant des malentendus, la discorde et l’éloignement. Les rétrogrades de Mercure nous invitent toujours à réfléchir avant de parler, et en Balance, à prendre conscience de l’impact sur notre environnement.

Le dialogue avec l’autre est devenu confus et le manque de communication et la désinformation sont devenus l’ordre du jour.

Se regarder dans le miroir

Les derniers transits ont mis en vedette Neptune en trigone (29 septembre), Jupiter en carré (30 septembre) et Pluton en sextile (02 octobre), tous à Vénus.

D’une part, nos attentes et nos illusions étaient présentes dans le domaine des relations, le besoin de guérir, de pouvoir réaliser ce que nous désirons, se heurtant au manque de foi en nous-mêmes pour pouvoir y parvenir un jour.

Nous comprenons ainsi qu’il est nécessaire de dialoguer avec nos parties les plus lumineuses, sans pour autant laisser de côté nos peurs les plus profondes, comme l’auto-boycott ou les vieux ressentiments. Découvrir ce qui nous retient dans la poursuite de nos désirs, les reconnaître et les surmonter.

Vénus en Sagittaire : la voie du désir

Après avoir récapitulé ce que nous avons vécu au cours du mois dernier, nous nous trouvons aujourd’hui dans une perspective beaucoup plus encourageante. Vénus en Sagittaire nous invite à nous ouvrir aux autres, à rencontrer de nouvelles personnes, à explorer de nouveaux espaces relationnels, à nous encourager et, surtout, à nous amuser.

Maintenant, la rencontre avec l’agréable devient un jeu d’enfant, nous sentons que nous pouvons à nouveau profiter de la vie et de toutes les nouvelles choses qu’elle a à nous offrir.

Voici à quoi ressemblent les perspectives de cette transition :

  • Nouvelle Lune en Balance : Le 6 octobre, un jour avant l’entrée de Vénus en Sagittaire, survient la nouvelle Lune, qui nous invite à travailler pendant 29 jours sur toutes les questions liées aux liens et à notre intelligence des liens. La zone affective prend une tournure, s’ouvre, s’élargit et peut être abordée dans une perspective plus optimiste. La vie nous encourage à sortir à la rencontre de l’autre, à la recherche de nouvelles aventures et expériences.
  • Plusieurs planètes reprennent leur trajectoire directe : Cela ouvre encore plus le panorama, semblant que l’énergie du moment nous invite vers l’extérieur, sortant de notre grotte et regardant directement le Soleil. Déjà le même jour que commence ce transit de Vénus en Sagittaire, Pluton en Capricorne commence son chemin direct, qui sera ajouté plus tard Saturne en Verseau (11 octobre), Jupiter en Verseau (18 octobre) et Mercure en livre (19 octobre).
  • Prendre en charge ce que nous ressentons et l’exprimer. Le 13 octobre Saturne déjà direct, et Vénus, sont en sextile. Il est temps d’apprendre que prendre en charge ce que nous ressentons n’enlève pas notre liberté, mais au contraire, nous permet de nous étendre, d’entrer dans des endroits que nous voulons parcourir, ou d’abandonner d’anciens chemins qui ne résonnent plus en nous.
  • Nous activons la responsabilité sexo-affective en étant clairs et honnêtes sur ce que nous sommes vraiment prêts à offrir et sur ce que nous attendons des autres, ce qui permet un nouveau dialogue le 17 octobre, lorsque le stationnaire Mercure en Balance sextile Vénus en Sagittaire. Une communication honnête et franche est la clé.
  • De possibles déceptions passagères peuvent survenir autour du 27 octobre, avec le Soleil transitant en Scorpion, lorsque Vénus entre en conflit avec Neptune en Poissons. Vous pouvez vous rendre compte que le fait de trop idéaliser quelqu’un peut parfois avoir des conséquences. Vous pouvez tomber amoureux, ou vous rendre compte que vos attentes sont fondées sur des rêves et des idéalisations qui ne correspondent pas à la réalité de vos sentiments, ou que l’autre personne n’est peut-être pas aussi disponible que vous le souhaiteriez.
  • Déjà le 28 octobre, le tableau s’éclaircit, Jupiter en Verseau est en harmonie avec Vénus, et le message de ce transit est peut-être clair : c’est l’amour de soi, la foi en soi qui permet de se sortir de toute situation désespérée dans le domaine relationnel.

L’importance de sauver le bon lien que nous avons avec nous-mêmes, ou de retrouver notre confiance en nous-mêmes, nous permettra de sortir plus forts et plus expérimentés, de continuer à essayer.