in

Une vidéo de plateau de Star Wars révèle que des femmes pilotes ont été supprimées au montage du Retour du Jedi.

Certains savent déjà que Star Wars : Le retour du Jedi comportait une femme pilote, mais qu’en est-il des deux autres qui ont été entièrement supprimées ?
Par Dan Conlin Publié il y a 15 minutes
Sila Kott, pilote de Star Wars, jouée par Poppy Hands dans Le retour du Jedi.

Même si la Journée internationale de la femme est déjà passée, il n’y a aucune raison de cesser de célébrer les femmes. Ainsi, grâce à des images découvertes dans les coulisses de Star Wars, c’est le moment idéal pour rendre hommage à un trio de femmes pilotes rebelles qui ont malheureusement été oubliées lors de la production du Retour du Jedi.

Le compte YouTube 70sSciFiBoy, connu principalement pour ses publicités, ses interviews, ses tests d’écran et autres images d’archives de l’époque de Star Wars, a profité de la Journée internationale de la femme pour mettre en ligne des séquences plutôt rares de la production du Retour du Jedi, que certains considèrent encore comme la fin parfaite de la saga Star Wars. La vidéo présente ce qui semble être des plans non utilisés de trois femmes jouant leur rôle de pilotes rebelles, vraisemblablement destinés à être utilisés pendant la bataille d’Endor, qui est le point culminant du film. Les fans aux yeux d’aigle reconnaîtront peut-être l’une des actrices, mais les deux autres semblent être totalement nouvelles.

Dès le début, les spectateurs remarqueront qu’une voix hors-champ récite les répliques aux actrices. Cela pourrait suggérer que les trois actrices ont été amenées avec un groupe plus important de talents pour tourner quelques séquences rapides en tant que pilotes d’arrière-plan pour aider à remplir les plans de la bataille spatiale. La première actrice à apparaître, Vivienne Chandler, aurait eu au moins une page entière de dialogue à un moment donné, selon la description de la vidéo. Malheureusement, elle et la troisième actrice, qui n’a pas été nommée, ont finalement été supprimées de Return of the Jedi, laissant leur potentiel entièrement aux spéculations.

La deuxième actrice, Poppy Hands, est celle dont les fans se souviennent peut-être, car elle est apparue dans le film final pour la seule réplique « Je l’ai ». Cependant, elle a été doublée par un acteur masculin pour une raison inconnue, laissant beaucoup de gens dans l’ignorance de sa vraie nature. Pour toute consolation, son personnage a été reconnu comme une femme dans le canon officiel de Star Wars. Nommée Sila Kott, elle est morte héroïquement pendant la bataille d’Endor et a été immortalisée, d’une certaine manière, lorsque sa planète natale a construit l’école de pilotage Sila Kott en son honneur.

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles ces trois femmes ont pu être (largement) supprimées du Retour du Jedi. Une théorie plus cynique pourrait suggérer que certains préjugés plutôt malheureux liés au sexe et au genre ont joué un rôle. Mais dans un esprit moins déprimant et plus intello, cela pourrait aussi avoir un rapport avec les accents plutôt huppés de Chandler et Hands, qui auraient pu entrer en conflit avec les dialectes majoritairement américains que possèdent les autres pilotes. Le fait que la seule ligne parlée par Hands ait été doublée par un Américain donne du crédit à ces deux théories. Sans parler de la troisième actrice, qui n’est pas nommée. Si elle semblait avoir un peu de mal avec certaines de ses répliques, elle avait aussi beaucoup d’esprit, ce qui aurait pu bien fonctionner avec le produit fini et aurait pu apporter un personnage moins stéréotypé à Star Wars.

Tout n’est pas si triste, cependant. Hormis l’apparition de Mains dans Le retour du Jedi, la série Star Wars est devenue (bien que lentement) de plus en plus inclusive au fil des ans, avec des femmes pilotes apparaissant dès 1999 dans La menace fantôme, un film encore parfois déroutant, et un personnage non binaire apparaissant dans le jeu Star Wars : Squadrons. Le chemin à parcourir pour parvenir à une véritable égalité est encore long, mais apprendre ce qui a été oublié dans le passé est toujours un bon point de départ.

Star Wars : Return of the Jedi est désormais disponible sur Disney Plus.