in

Türkgücü Munich veut continuer à se battre pour sa participation

La troisième division Türkgücü Munich ne cède toujours pas dans la dispute de coupe avec la BFV. « Nous voulions que l’affaire soit tranchée par les tribunaux ordinaires et par des experts », a déclaré Max Kothny, directeur général Münchner Merkur / tz (Édition du vendredi). Par conséquent, le club examine actuellement «intensivement» ses options: «Si nous avons une chance de succès devant la Cour fédérale de justice, nous irons également à la plus haute instance».

Le BFV l’a emporté mardi après des mois de lutte pour nommer le représentant bavarois pour le premier tour de la DFB Cup. Le tribunal arbitral de Nuremberg sollicité par l’association avait confirmé que l’équipe de la ligue régionale Schweinfurt 05 pouvait concourir en tant qu’adversaire de l’équipe de Bundesliga Schalke 04 au lieu de Türkgücü. Les Munichois ne veulent pas quitter ça.

« Vous devez vous orienter vers les faits, et nous pensons toujours que nous avons été traités injustement », a déclaré Kothny: « Il y a d’énormes violations de la loi antitrust. La décision rapide se heurte à une incompréhension totale. »

La BFV a «joué son pouvoir» avec la procédure d’arbitrage, a souligné le fonctionnaire. En général, l’association « a retourné tous les faits depuis le premier jour du processus ». Türkgücü serait présenté « comme si nous avions ruiné le football allemand. Mais il est important qu’un club ose porter un si gros problème devant les tribunaux ».

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(« /pub/js/facebook-tracking.js?88 »);