in

The Hunt, après une vive polémique est maintenant en salle

the hunt
Source: capture Youtube

À l’occasion de la réouverture des salles de cinéma en France, le lundi 22 juin, le film « The Hunt » a été finalement diffusé malgré les différents tourments auxquelles il a fait face. 

The Hunt, enfin dans les salles obscures  

Le film américain « The Hunt », une nouvelle production de la compagnie Blumhouse est enfin sortie en salle obscure en France le lundi 22 juin. Disponible seulement en VoD sur les plates-formes américaines, Universal ayant décidé de renoncer à son exploitation sur grand écran aux Etats-Unis, ce film avait été dernièrement mal interprété. En jouant intelligemment avec le feu et le risque, The Hunt avait créé une vive polémique. Cela a eu un impact sur sa sortie, c’est pourquoi, prévue initialement en septembre 2019, cette date était repoussée en 13 mars pour finir en 22 juin suite à la crise sanitaire mondiale provoquée par la propagation du Covid-19.  

The Hunt et Donald Trump, toute une histoire 

Le film produit par Jason Blum met en scène des « élites » qui traquent pour le plaisir des « Américains ordinaires ». Le Président des Etats-Unis, Donald Trump avait souhaité interdire la diffusion de ce film. Mais pour quelle raison ?  

View this post on Instagram

A post shared by The Hunt (@thehunt_movie) on

En fait, le film se moque-t-il du camp Trump ? Tous les observateurs du camp Trump ont été choqués par les mots « basket of deplorables », « le panier des déplorables » (ou « lamentables », « pitoyables »), une expression utilisée par Hillary Clinton en 2016 durant son discours pour sa campagne présidentielle, qui proposa de ranger la moitié des supporters de Trump dans ledit panier ajoutant « ils sont racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes ». Ces expressions ont surgi dans le film. Par rapport à cela, le président Américain Donald Trump avait posté un tweet le 9 août 2019 sans pourtant mentionner le film.  »Le Hollywood gauchiste est raciste au plus haut point, et avec une grande colère et de la haine! » avait annoncé Donald Trump dans son tweet.