in

Taeyong, NCT 127 : La SM au chevet de son poulain

SM Entertainment annonce des actions en justice contre les rumeurs malveillantes concernant Taeyong de NCT.

En septembre 2019, le rappeur sud-coréen et membre du boy band NCT, Taeyong, a fait la une des journaux pour son comportement insensible envers ses camarades de classe pendant ses années d’école.

Lorsque ces allégations contre Taeyong ont été révélées, il a publié une lettre d’excuses, regrettant ses actions passées. Après les excuses de Taeyong, SM Entertainment a répondu en disant : « Même après cet événement, Taeyong fera de son mieux pour ne pas oublier son passé, mais rester humble tout en grandissant en tant que personne juste. Merci ».

Du harcèlement moral pour perturber le groupe ?

Cependant, en juin 2020, un des informateurs, qui parlait au nom d’une des victimes, a refait surface sur Internet et a de nouveau accusé Taeyong de faire des choses qui ne peuvent être effacées par ses excuses. Ils ont même partagé un chat avec le chanteur, qui aurait été modifié pour faire paraître Taeyong insensible, et auraient effacé le texte dans lequel il avait dit « désolé », selon le Dispatch.

Pas plus tard qu’hier, SM Entertainment a publié une autre déclaration à la suite des récentes accusations contre Taeyong, disant qu’ils allaient prendre des mesures strictes contre la désinformation et les diffamations à l’encontre de Taeyong.

Dans cette longue déclaration, SM Entertainment a notamment déclaré « Alors que des allégations déformées continuent de se répandre encore et encore, des dommages sérieux tels que l’atteinte à la vie privée, la diffamation du caractère et du tort à la famille de Taeyong ont été causés, il n’est plus possible de faire preuve de clémence pour protester contre les artistes. En réponse, si vous continuez à poster des articles malveillants sur Taeyong, nous ne resterons plus les bras croisés et n’engagerons plus de poursuites judiciaires à la chaîne contre l’informateur, y compris pour diffamation ».