in

Structure et fonction de la peau – Découvrez la peau aujourd’hui!

structure and function of the skin

La peau est un organe étonnant. Il couvre tout notre corps et agit comme une défense de première ligne de notre système immunitaire pour notre corps. Imaginez que si nous n’avons pas de peau, ce serait dégoûtant, nous le savons! Nous avons écrit sur les faits sur la peau, et aujourd’hui nous vous présentons la structure détaillée et la fonction de la peau. Commençons.

Avant de vous lancer dans la structure et la fonction de la peau, voici ce que vous devez savoir sur la peau (juste pour en savoir plus).

La peau fait partie du système tégumentaire1. C’est le plus gros organe présent dans le corps humain *. Large comment? Il a une superficie moyenne de 16,1 à 21,5 pieds carrés ou de 1,5 à 2 mètres carrés!

Le mot cutané est utilisé pour la peau car le mot latin «cutin» fait référence à la peau. L’épaisseur de la peau varie avec la partie du corps à la partie du corps, l’âge, etc. Les hommes ont généralement une peau plus épaisse que les femmes.

Pour un pouce carré de peau, il y a près de 650 glandes sudoripares, 60 000 mélanocytes (cellules qui créent le pigment de mélanine), plus de 1 000 terminaisons nerveuses, 20 vaisseaux sanguins. (ce n’est qu’une moyenne. Certaines parties du corps sont plus sensibles que d’autres, et d’autres parties du corps ne transpirent pas du tout!).

Structure et fonction de la peau – Structure

Il y a trois couches de la peau: l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

L’épiderme

L’épiderme est la couche la plus externe de la peau. En grec, épi signifie fini et derma signifie peau. Il est constitué d’épithélium squameux stratifié. C’est la première couche de défense contre les micro-organismes.

Il n’a pas de vaisseaux sanguins. Les cellules des couches inférieures reçoivent plus d’oxygène par diffusion que par les vaisseaux sanguins de la couche de derme.

Les cellules de Merkel, les cellules de Langerhans, les mélanocytes et les kératinocytes sont les cellules présentes dans l’épiderme.

L’épiderme est divisé en:

Stratum basale

Il est également appelé Stratum germinativum. Les papilles cutanées (forme plurielle de papille dermique), sont des projections en forme de doigt qui proviennent de la couche de derme. Il intensifie la connexion des deux couches.

Voir aussi  Faits amusants et fous - 70 faits qui sont trop beaux pour être vrais

Il se compose de cellules basales, de cellules de Merkel (cellules réceptrices qui stimulent les nerfs sensoriels au toucher), de mélanocytes. Les cellules basales présentes à la couche basale se divisent par mitose2.

Les cellules filles se déplacent ensuite vers le haut, et en montant, elles changent de forme et de composition. Ils finissent par mourir parce qu’il n’y a pas d’approvisionnement en sang dans les couches supérieures de l’épiderme.

La kératine, une protéine, est insérée, supprimant le cytoplasme. Ils atteignent la couche cornée et se détachent. Tout ce processus s’appelle la kératinisation.

La kératine est produite par les cellules présentes dans les couches supérieures de l’épiderme et sont donc appelées kératinocytes.

Stratum spinosum

Il a une structure épineuse en raison de la présence de processus cellulaires saillants qui sont attachés aux cellules par des desmosomes.

Les cellules s’imbriquent les unes dans les autres à cause des desmosomes. Cela augmente le lien entre les cellules.

Il a 10 couches de kératinocytes. Les kératinocytes présents dans cette sous-couche rendent les cellules, et éventuellement la peau, relativement hydrophobes ou imperméables. Ces cellules sont poussées vers le haut car les cellules basales produisent de plus en plus de kératinocytes.

Il possède également une sorte de cellule dendritique appelée cellule de Langerhans. Il fonctionne comme un macrophage – tuant des bactéries, des cellules endommagées, des éléments étrangers, etc.

Stratum granulosum

Les kératinocytes de cette sous-couche ont un aspect granuleux. Il n’a que 3 à 5 couches.

Les cellules sont plus plates qu’auparavant, ont des membranes cellulaires plus épaisses et produisent de la kératine et de la kératohyaline (une structure protéique) en grande quantité (comme déjà mentionné, les cellules se déplacent et changent de forme et de composition).

Les noyaux et autres organites cellulaires meurent généralement et les cellules sont remplies de kératine et de kératohyaline.

Stratum lucidum

Il n’est présent que dans les paumes, les doigts (doigts ou orteils) et la plante des pieds. C’est une couche lisse et translucide.

Les kératinocytes sont généralement aplatis et sont morts. Ils sont densément riches en éléidine (une protéine qui contient des lipides, dérivés de la kératohyaline).

L’éléidine est responsable de l’aspect lucide de ces cellules. Il bloque également l’eau.

Stratum corneum

C’est la couche la plus externe et se compose de près de 25 à 30 couches de cellules mortes.

Voir aussi  Guerre de trente ans: histoire, événements, chronologie et nombre de morts

Le mot corneum tire son nom du processus de kératinisation ou de cornification.

Cette sous-couche aide à protéger les couches internes de la déshydratation, de l’invasion des microbes et de l’abrasion.

Les cellules sont généralement éliminées, par un processus connu sous le nom de desquamation, pour accueillir de nouveaux kératinocytes qui sont poussés vers le haut des couches internes.

Il faut près de 4 semaines pour que toute la couche cornée soit remplacée.

Peau humaine par domaine public, lien

Le derme

C’est la deuxième couche après l’épiderme. Il forme le noyau du système tégumentaire. Il contient des vaisseaux lymphatiques, des nerfs, des vaisseaux sanguins, des follicules pileux, des glandes sudoripares, etc.

Il se compose de deux couches qui sont:

Couche papillaire

Il est présent au-dessus de la couche réticulaire. Il est composé de tissu conjonctif aréolaire lâche.

Les fibres d’élastine et de collagène forment un maillage lâche dans cette couche. C’est cette couche qui fait des saillies dans la couche basale pour former des projections en forme de doigt appelées papilles dermiques.

Les fibroblastes3, beaucoup de petits vaisseaux sanguins et quelques adipocytes (cellules graisseuses) sont visibles dans cette couche.

Cette couche contient également des phagocytes (cellules qui tuent les bactéries et autres micro-organismes qui ont réussi à percer l’épiderme).

En plus des cellules ci-dessus, des corpuscules de Meissner (récepteurs tactiles), des vaisseaux lymphatiques et des fibres nerveuses sont également observés dans cette couche.

Couche réticulaire

Il est présent sous la couche papillaire. Il se compose de tissu conjonctif dense et irrégulier.

Il est plus épais que la couche papillaire. Il a beaucoup de vaisseaux sanguins, beaucoup de fibres nerveuses (sympathique4) et les nerfs sensoriels.

Cette couche porte le nom de son apparence. Il est réticulé ou en forme de filet en raison du maillage compact de fibres de collagène et d’élastine.

Les fibres de collagène confèrent structure et résistance à la peau. Ils s’étendent vers le haut jusqu’à la couche papillaire et s’étendent vers le bas pour atteindre l’hypoderme. Le collagène retient l’eau et aide la peau à rester hydratée.

Les fibres d’élastine apportent une élasticité facilitant le mouvement de la peau.

L’hypoderme

Il est la dernière couche. Il est également connu sous le nom de fascia superficiel ou couche sous-cutanée. Il relie le derme au fascia, qui est le tissu fibreux sous-jacent des muscles et des os.

Ce n’est pas exactement une partie de la peau, mais la distinction entre le derme et l’hypoderme est extrêmement difficile. Il se compose de tissu conjonctif aréolaire lâche, qui dispose d’un approvisionnement abondant en vaisseaux sanguins. Il contient également du tissu adipeux (tissu adipeux).

Voir aussi  Le tirage au sort du 1er tour aujourd'hui dans le téléscripteur en direct

Le tissu adipeux contribue au stockage et à l’isolation des graisses. Il agit également comme un coussin et protège les structures internes des traumatismes.

Structure et fonction de la peau – Fonction

Comme dit précédemment, il agit comme une défense de première ligne de notre corps. C’est un organe sensoriel tactile, ce qui signifie qu’il réagit au toucher, aux vibrations, à la pression, à la chaleur et au froid.

Il aide à la régulation thermique. Il essaie de refroidir le corps en évaporant la sueur, faisant ainsi baisser la température de notre corps.

Notre peau joue également un rôle dans l’excrétion. La sueur contient de l’urée. Cependant, la sueur contient 1/30e d’urée présente dans l’urine. C’est la fonction secondaire de la peau.

Il est résistant à l’eau afin que les nutriments essentiels ne soient pas emportés. Les couches supérieures de la peau peuvent absorber l’oxygène de l’air. Il absorbe les onguents, les gels et autres agents topiques.

La peau montre également notre humeur, notre état physique et notre attractivité. C’est un centre de stockage des lipides et de l’eau. Il synthétise également la vitamine D.

structure et fonction de la peau
Couches de la peau CC BY-SA 3.0, Link

Corps humain*– Il est essentiel de noter que le foie est la plus grosse glande et que la peau est le plus grand organe de notre corps.

Système tégumentaire1 – C’est un système (tout comme le système digestif, le système respiratoire, etc.) qui contient la peau, les ongles, les cheveux et les glandes exocrines comme le pancréas.

Mitose2– C’est une forme de division cellulaire qui se traduit par deux cellules filles qui ressemblent à la cellule parent dans tous ses aspects. L’autre forme de division cellulaire est la méiose.

Les fibroblastes3 – Les fibroblastes sont un type de cellule qui produit du collagène et du stroma dans les tissus animaux.

Nerfs sympathiques4 – Les nerfs du système nerveux sympathique, une des divisions du système nerveux autonome. Il prépare votre corps à toute activité mentale ou physique. Il stimule la réponse de combat ou de fuite.

Si vous avez d’autres doutes sur la structure et la fonction de la peau, n’hésitez pas à nous envoyer un message et nous essaierons de vous aider.

Sources…

Written by Jérémie Duval

Karmele Marchante dénonce la consommation de drogue à «Sálvame» et qualifie Jorge Javier d ‘«abuseur misogyne»

J’ai menti au Bayern quand j’ai été blessé