in

C’est officiel ! Stranger Things aura un spin-off sur Netflix

La quatrième saison de Stranger Things pourrait bien être la dernière

a un gros problème, le même que traversent toutes les séries avec enfants : son talent vieillit et il perd le charme de l’innocence. Anticipant cette situation et avec l’intention de ne pas lâcher le succès qu’elle vous a apporté, Il prépare déjà un programme dérivé qui nous emmènera dans des situations qui ont donné lieu à ce qui a été raconté dans la série.

Initialement, les producteurs du programme ont assuré qu’avec la quatrième saison la série se terminerait, ce qui serait en phase avec les souhaits de Netflix de ne pas faire de si longues séries. Mais il n’a pas encore été révélé si ce sera la dernière saison.

Ce qui s’est passé, c’est qu’il y aura un programme dérivé qui pourrait être basé sur des moments avant ou après ce que nous avons connu, mais jusqu’à présent, il n’est question que d’un programme dérivé de la série originale, mais de ce qui n’a pas été contribué. j’essaierai.

Cela a donné lieu à de nombreuses spéculations, parmi lesquelles nous trouvons qu’il raconterait l’histoire d’Eleven (Millie Bobby Brown) en tant qu’adulte, dans lequel d’autres enfants apparaîtraient avec des pouvoirs spéciaux déjà développés et définis dans un temps après Stranger Things.

Une autre version garantit que Stranger Things sera une sorte de connexion organique de divers programmes, tout comme avec son univers de séries et de films. On pense que la série comprendra de nouveaux personnages dans la quatrième saison, à partir desquels plusieurs histoires peuvent être dérivées.

Nostalgie de Stranger Things

Une des attractions de la série Netflix, est sans doute l’utilisation de la nostalgie comme élément de connexion avec le public. Le passage aux années 80 incite de nombreux téléspectateurs, grands et très jeunes, à s’intéresser à ces années et au mode de vie de la société de l’époque.

C’est pourquoi une série se déroulant dans les années 90 donnerait également un attrait particulier sans négliger l’élément nostalgique réussi, et en profiterait pour raconter l’histoire de nombreux personnages que nous connaissons aujourd’hui, mais à l’âge adulte.