in

State of Origin News, Payne Haas parle de l’hystérie suite au match revanche contre Tino

Payne Haas a tempéré l’hystérie sur le potentiel d’un match revanche avec son partenaire d’entraînement Tino Fa’asuamaleaui dans le décideur Origin mercredi prochain.

Haas et Fa’asuamaleaui ont ressuscité les rivalités du passé d’Origins quand ils se sont jetés les mains à mi-chemin de la seconde moitié de la victoire 34-10 de NSW au stade ANZ.

Tant de discussions avant le match retour étaient centrées sur le sentiment de manque de tribalisme dans l’origine déplacée par COVID en 2020, qui était autrefois une caractéristique de la série emblématique.

Mais, à travers une mer d’armes, les deux forces de l’ordre ont réussi à mettre ces réserves au lit et à mettre en place une décision alléchante du troisième match au Suncorp Stadium mercredi prochain.

Tino Fa’asuamaleaui des Maroons et Payne Haas des Blues se disputent lors du deuxième match de la série State of Origin 2020 (Getty)

Cependant, Haas a pompé les pauses sur toute spéculation d’un deuxième tour avec Fa’asuamaleaui, déclarant que son seul objectif était de gagner la série pour les Bleus.

“Nous avons un match à gagner, je ne suis pas là pour être un combattant, je ne suis pas là pour essayer de montrer la taille de mes balles. Je suis juste là pour faire mon travail pour l’équipe”, Haas m’a dit.

“Ma tête va être là sur leur carte, je dois être préparé pour ça et continuer à m’entraîner dur.”

Haas a révélé qu’il avait enterré la hachette avec Fa’asuamaleaui, mais pas avant d’avoir reçu une discussion sévère de sa famille.

Payne Haas sur ce combat

“Nous sommes de bons amis, c’était juste la chaleur du moment. Il n’y a pas de rancune. Nous nous sommes parlé, nous nous sommes disputés, tout va bien”, a déclaré Haas.

“Ils (ma famille) allaient bien, mais quand j’ai été expulsé, ils ont dit que je continuais un peu. Je ne vais pas refaire ça, j’ai appris ma leçon.”