in

Starbucks ferme 400 magasins en Amérique du Nord! Voici pourquoi ils ont franchi cette étape.

Starbucks, la plus grande chaîne de cafés multinationale, ferme 400 magasins en Amérique du Nord. La société est actuellement opérationnelle dans près de 30 000 sites à travers le monde. Mais, ils ont maintenant décidé de démolir bon nombre de leurs cafés traditionnels en Amérique du Nord. Lisez cet article pour savoir pourquoi la chaîne de cafés la plus populaire a pris cette décision.

Starbucks-café
IMAGE: Pinterest

Qu’a annoncé le PDG Kevin Johnson?

Kevin a annoncé dans un communiqué de presse qu’ils travaillaient sur les plans de transformation de leurs magasins pour répondre aux situations et aux exigences actuelles. Starbucks s’efforce de fournir la meilleure expérience à ses clients en toute sécurité.

Cela signifie qu’ils encourageront les magasins de ramassage uniquement à répondre aux nouvelles préférences de leurs clients en raison des normes de distanciation sociale. Ils ferment donc 400 magasins. cependant, 300 nouveaux magasins devraient ouvrir et suivront des formats innovants.

Qu’y aura-t-il de nouveau dans les nouveaux magasins Starbucks?

Puisque tout le monde évite les rassemblements sociaux, les gens changent maintenant de préférence pour les services à emporter. Ainsi, en mettant l’accent sur l’utilisation de l’application Starbucks, la commodité pour les clients devrait s’améliorer. De plus, une fonction de pré-paiement sera disponible pour garantir un paiement sans contact. Le communiqué de presse suggère également que cette fonctionnalité s’améliorera et deviendra bientôt plus utile. Jetez un œil au tweet ci-dessous.

Starbucks connaît des pertes importantes

La pandémie de coronavirus a affecté des emplois et des entreprises de toutes sortes et Starbucks n’a pas non plus été épargné. Selon les informations recueillies, la société a enregistré une perte d’environ 3,2 milliards de dollars ce mois-ci. De plus, son indice S&P a diminué de 2,7% après l’annonce de la fermeture de 400 magasins. Les investisseurs s’inquiètent car l’entreprise connaît pour la première fois une perte à cette échelle. Mercredi également, la part de trading de Starbucks a chuté de 4,5%.