in

Snowpiercer, découvrez les grandes différences entre le film et la série

Après le film sorti en 2013, la nouvelle adaptation de la bande dessinée est actuellement disponible sur depuis quelques jours. Une série qui a été très attendue par les abonnés de la plateforme de SVOD.

Toutefois, plusieurs différences ont été constatées entre la série et le film de BongJoon Ho qui lui-même a été adapté de la bande dessinée française de 1982 à 1983 « Le Transpierceneige ».

Rappelons que l’histoire se passe dans un monde post apocalyptique recouvert de glace. Les survivants se sont réfugiés à bord du « Transpierceneige » un train de 1001 wagons faisant le tour du monde.

Ils sont alors divisés selon leurs classes sociales. C’est alors qu’un homme commence à se rebeller contre cette inégalité.

Pour en revenir à nos deux versions, on pourra constater ces différences par rapport au scénario, aux personnages, ainsi qu’à la réalisation.

Snowpiercer | Official Trailer | Netflix

Le scénario

Au commencement du film, 17 ans se sont déjà écoulés lorsque le train a quitté le quai sans jamais s’arrêter. Contrairement à la série, cela ne fait que 7 ans qu’il est parti du quai. Dans ce sens, dans la série, certains enfants et ados nés à bord du train ont connu le monde avant l’ère glaciaire. Toutefois, pour vous rassurer, cette différence n’aura pas d’impact sur le récit, elle a juste permis de rajeunir les personnages.

Les personnages

Pour ceux qui ont pu voir le film, vous constaterez une grande différence dans le personnage de M. Wilford, qui avait pour obsession de maintenir l’équilibre dans le train en supprimant les plus pauvres.

Dans la série, ce personnage n’est pas à bord, on le suppose même mort, et c’est Melanie Cavill (Connelly) qui est en réalité aux commandes.

 

Voir cette publication sur

 

With a big smile #jenniferconnelly

Une publication partagée par THE JENNIFER CONNELLY CENTER (@thejenniferconnellycenter) le

Mais rien n’est encore sûr, on attend donc avec impatience la suite réservée à ce personnage.

La réalisation

Contrairement au film de BongJoon Ho, la série quant à elle a un côté plus réaliste en ayant laissé de côté l’humour et la fantaisie qui a fait la renommée de ce réalisateur dans ses autres films comme Ouikja.

La série laisse donc place à un univers plus sombre où les personnages doivent faire face aux côtés sombres de l’humanité pour survivre.

D’autres différences sont également à citer dans cet article, comme la rébellion et la fin de l’histoire.

La rébellion

On ne parle pas encore de rébellion dans les débuts de la série contrairement au film. Dans un souci d’attirer le plus de public, les scénaristes ont d’abord décidé d’aborder cette série avec une enquête façon Crime de L’Orient express, qui est menée par Layton (David Diggs). Cette enquête mènera ainsi petit à petit le train et ses survivants vers le vrai fond de l’histoire originale.