in

Simona Halep «  hautement improbable  » de jouer à l’US Open 2020 en raison des craintes du COVID-19

Le numéro 2 mondial Simona Halep est « très peu probable » de jouer à l’US Open avec des organisateurs prêts à mettre en place des protocoles de santé stricts pour le grand chelem en raison de la pandémie de COVID-19.

La United States Tennis Association (USTA) a reçu le feu vert pour organiser son tournoi de chapiteau à New York comme prévu du 31 août au 13 septembre sans fans.

Le Gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré que l’USTA prendrait des « précautions extraordinaires » pour protéger les joueurs, y compris des tests robustes, un nettoyage supplémentaire, un espace supplémentaire dans les vestiaires et un logement dédié.

« Tout le monde attend toujours une annonce officielle des détails de l’US Open et des tournées de la saison », a déclaré une porte-parole de Halep dans un communiqué à Reuters.

« Mais si les conditions sont aussi définies sur le papier pour l’US Open, comme Simo (Halep) l’a toujours dit, il est hautement improbable qu’elle joue. »

L’entraîneur australien de Halep, Darren Cahill, avait déclaré la semaine dernière à Reuters que les protocoles étaient « incroyablement difficiles » et ne fonctionneraient probablement pas pour le double vainqueur du grand chelem.

« Bien sûr, les conditions de l’US Open peuvent encore changer et je crois comprendre que les joueurs auront bien en juillet pour décider de participer ou non », a déclaré la porte-parole, ajoutant qu’il s’agissait d’une « situation fluide, donc rien n’est réglé. en pierre « .

Le n ° 1 masculin Novak Djokovic et son homologue féminin Ashleigh Barty ont également fait part de leurs inquiétudes quant à la participation au tournoi selon les protocoles de santé, tandis que Nick Kyrgios a déclaré que l’USTA était « égoïste » en choisissant d’aller de l’avant.

Le numéro 21 mondial américain John Isner a tweeté son soutien à la décision de poursuivre le tournoi.

©BRUT2020