in

SiFive dévoile un plan pour les PC Linux équipés de processeurs RISC-V

SiFive a annoncé aujourd’hui la création d’une plate-forme pour les ordinateurs personnels Linux basés sur des processeurs RISC-V. Rapports VentureBeat: En supposant que les clients adoptent les processeurs et les utilisent dans les , le déménagement pourrait faire partie d’un plan visant à créer des PC Linux utilisant des processeurs libres de droits. Cela pourrait être considéré comme un défi pour les ordinateurs basés sur des conceptions d’Intel, de Advanced Micro Devices, d’ ou d’Arm, mais les géants de l’industrie n’ont pas à se recroqueviller pour l’instant. La société basée à San Mateo, en Californie, a dévoilé HiFive Unmatched, une conception de développement pour un PC Linux qui utilise ses processeurs RISC-V. Pour le moment, ces PC de développement sont des alternatives précoces, très probablement destinées aux amateurs et aux ingénieurs qui pourraient les acheter lorsqu’ils seront disponibles au quatrième trimestre pour 665 $.

La carte SiFive HiFive Unmatched aura un processeur SiFive, surnommé le SoC SiFive FU740, un processeur à 5 cœurs avec quatre cœurs SiFive U74 et un cœur SiFive S7. Les cœurs de la série U sont des cœurs de processeur d’applications 64 bits basés sur Linux basés sur RISC-V. Ces cœurs peuvent être mélangés et associés à d’autres cœurs SiFive, tels que le SiFive FU740. Ces composants tirent tous parti du portefeuille de propriété intellectuelle existant de SiFive. La carte HiFive Unmatched est disponible dans le format standard mini-ITX pour faciliter la construction d’un PC RISC-V. SiFive a également ajouté des connecteurs standard de l’industrie – les blocs d’alimentation ATX, l’extension PCI-Express, Gigabit Ethernet et les ports USB sont présents sur un système de développement RISC-V à carte unique.

La carte HiFive Unmatched comprend 8 Go de mémoire DDR4, 32 Mo de mémoire flash QSPI et un emplacement pour carte microSD sur la carte mère. Pour le débogage et la surveillance, les développeurs peuvent accéder à la sortie de console de la carte via le connecteur microUSB de type B intégré. Les développeurs peuvent l’étendre à l’aide d’emplacements PCI-Express, y compris à la fois un emplacement PCIe à usage général (PCIe Gen 3 x8) pour les graphiques, les FPGA ou d’autres accélérateurs et des emplacements M.2 pour le stockage NVME (PCIe Gen 3 x4) et le Wi-Fi / Modules Bluetooth (PCIe Gen 3 x1). Il y a quatre ports USB 3.2 Gen 1 de type A à l’arrière, à côté du port Gigabit Ethernet, ce qui facilite la connexion des périphériques. Le système sera livré avec une carte SD amorçable qui comprend Linux et des packages de développeurs système populaires, avec des mises à jour disponibles en téléchargement sur SiFive.com. Il sera bientôt disponible en précommande.
Pour plus de contexte: les processeurs RISC-V pourraient-ils concurrencer Intel, ARM et AMD?