in

Shang-Chi : son nouveau film promet

Le nouveau film de Shang-Chi est très attendu par ses fans. Des détails sur le film sont déjà dévoilés alors les spectateurs ont de plus en plus hâte de le voir.

Shang-Chi et « La Légende des Dix Anneaux » va présenter le premier super-héros asiatique de tout en introduisant correctement le mandarin du MCU. Réalisé par Daniel Dustin Cretton, les rumeurs concernant le blockbuster 2021 sont nombreuses, allant des capacités de Shang-Chi à une intrigue tournant autour d’un tournoi d’arts martiaux. Malgré cela, les rapports confirmés sur le film tournent principalement autour de la distribution à prédominance asiatique, tandis que plusieurs photos de plateau ont pu laisser entrevoir certains points de l’intrigue du film.

Durant la dynastie chinoise des Song et la dynastie turco-persane des Seldjoukides

QUI est SHANG-CHI ? (Marvel )

Dans un rapport de Murphy’s Multiverse, l’initié Charles Murphy a révélé qu’ils ont découvert des preuves que le film “se déroulera en partie pendant la dynastie chinoise des Song et la dynastie turco-persane des Seldjoukides”. Alors que les plus grandes rumeurs entourant l’intrigue de Shang-Chi et « La Légende des dix anneaux » concernent un tournoi d’arts martiaux se déroulant à l’heure actuelle, on a trouvé des preuves que le film se déroulera partiellement pendant la dynastie chinoise des Song et la dynastie turco-persane des Seldjoukides, qui ont toutes deux connu le sort intéressant d’être envahis par les Khans de l’Empire mongol.

Des preuves liées à un précédent appel de casting l’année dernière

Il est possible que cela soit lié à un appel de casting qui a circulé en 2019 et qui indiquait que Marvel Studios recherchait “le dirigeant d’un ancien royaume lointain”. Ce casting était censé être un appel pour Namor, bien qu’au vu de cette nouvelle information, cela semble peu probable. Pour ceux qui se demandent ce qui pourrait relier Shang-Chi à certaines anciennes dynasties et aux Khans, la réponse, du moins dans les bandes dessinées, est, Le Mandarin, lui-même un descendant de Gengis Khan.