in

Scott Derrickson revient à l’horreur du budget moyen avec Joe Hill Story

Le réalisateur Scott Derrickson adaptera une nouvelle de Joe Hill intitulée «The Black Phone» en un long métrage pour Blumhouse, selon Deadline. Derrickson écrit le scénario avec son partenaire d’écriture habituel, C.Robert Cargill, avec qui il a également écrit Sinistre et Docteur Strange.

L’histoire a été initialement publiée dans le premier livre de Hill, un recueil de nouvelles de 2005 appelé Fantômes du XXe siècle qui a mis le jeune auteur sur la carte de l’horreur avant qu’il ne soit largement connu qu’il était le fils de Stephen King. L’histoire suit le sort de John Finney, un jeune garçon kidnappé et retenu prisonnier dans le sous-sol d’un tueur en série, qui commence à communiquer avec ses précédentes victimes via un vieux téléphone cassé.

Pour Derrickson, le projet signifie un retour à ses racines d’horreur à budget modéré et à Blumhouse, avec qui il a fait équipe sur 2012 Sinistre. Le cinéaste a réalisé son premier film, la suite directe en vidéo Hellraiser: Inferno, en 2000, et a suivi avec le succès de 2005 L’Exorcisme d’Emily Rose, qui a rapporté 145 millions de dollars dans le monde sur un budget de 19 millions de dollars.

Après avoir dirigé un remake de 2008 du classique de la science-fiction Le jour où la terre s’arrêta, Derrickson est retourné au surnaturel avec Sinistre, mettant en vedette Ethan Hawke dans le rôle d’un véritable romancier policier aux prises avec une divinité païenne qui assassine une famille. Le film de 3 millions de dollars a rapporté près de 88 millions de dollars et a conduit à une suite, Sinistre 2, que Derrickson n’a pas réalisé mais co-écrit avec Cargill.