in

Scénario Un scénario dans un sport de haut niveau serait une “pure folie” pour les patrons de l’ÖSV et de l’ÖFB

La résurgence du taux d’infection du virus corona tient l’Autriche à bout de souffle. Après que le gouvernement fédéral a décidé d’un léger blocage pour le mois de novembre, les projets d’interruption du sport professionnel ont maintenant suscité un grand mécontentement parmi les hauts fonctionnaires.

Pour le patron de l’ÖFB, Leo Windtner, par exemple, un tel scénario serait totalement incompréhensible. “L’art et la culture n’ont plus lieu de toute façon, sur le plan socio-politique, ce serait une pure folie si vous éteignez complètement le sport de haut niveau, alors vous éteignez les dernières lumières”, a déclaré le joueur de 70 ans dans le Couronne. Après tout, avec l’équipe nationale, il constate lui-même à quel point toutes les exigences de Covid sont respectées afin d’éviter les infections.

Le président de l’ÖSV, Peter Schröcksnadel, le voit de la même manière, qui poursuit également les dirigeants politiques devant les tribunaux: “J’ai complètement perdu ma confiance dans un gouvernement qui ne peut même pas additionner les tests. Cela me semble malade. Et si vous êtes maintenant dans le sport professionnel même éteindre complètement, ce serait un non-sens absolu. “

En cas d’arrêt réel, la Bundesliga et l’important duel de la Ligue des Nations contre la Norvège mercredi seraient affectés. La course de la Coupe du Monde à Lech / Zürs fin novembre n’a pas non plus pu avoir lieu.

Mais si et dans quelle mesure ces craintes se révéleront être de la peinture noire ne sera révélé que lors de la conférence de presse du gouvernement samedi après-midi (prévue à 16h30). Après tout, le ministre des Sports, Werner Kogler, était déjà un défenseur du secteur professionnel lors du verrouillage au printemps.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘244276659494854’);
loadJS(“/pub/js/facebook-tracking.js?88”);