in

Retour de Baki : une saison 3 affolant sur Netflix

Baki fait son retour dans une saison 3 remplie d’action et de drames intenses qui se terminent sur une note glaciale. Bien qu’il soit en plein forme, l’obscurité qui a consumé son père semble l’accoler. À ses 18 ans, le jeune prodige Baki Hanma, décide de participer au grand tournoi de Raitai pour voir si les meilleurs combattants des Etats-Unis et du Japon pourraient battre les combattants experts de la Chine.

Baki : La saga du grand tournoi de Raitai | Bande-annonce officielle VOSTFR | France

Au début de la saison, Baki a été empoisonné après avoir affronté Ryuko Yanagi, mais le pouvoir de l’amour qu’il a utilisé l’a guéri. Et cela, grâce à Kozue qui l’a tenu compagnie, mais au fur et à mesure de l’évolution des 13 épisodes, le tournoi touche à sa fin avec une sinistre conclusion qui s’impose, ce qui montre le côté sombre dont Baki a rejoint et que son père Yujiro, possédait également.  

Baki réveille son côté obscure 

Baki a remporté facilement la victoire dans le Raitai, en fouettant Mohammad Alai Jr, le boxeur dont la création a été influencée par Muhammad Ali. Mais en rentrant chez lui, il devient inhumain parce qu’il sentait qu’il pouvait s’emparer de son père et devenir l’homme le plus fort de l’humanité. Il dit que cela n’avait rien à avoir avec lui, mais la façon dont il est devenu froid avec Kozue en la laissant se faire courtiser par Mohammad. Son attitude nous laisse dans l’embarras.  

Kozue finit par embrasser Mohammad, qui est en larmes après sa défaite, et il serait probable que les deux se rapprochent. Pendant ce temps, Baki devient narcissique. Son ego s’exprime lorsqu’il appelle Yujiro pour un combat, qui est maintenant mis en place comme une bataille majeure. L’Ogre a finalement trouvé que son fils est digne d’être défié, mais, malheureusement, Baki semble affûter davantage son côté sombre pour être plus fort face à son adversaire. Alai Sr. a même dû empêcher Baki de tuer son fils, il est donc clair que Baki est en train de devenir de plus en plus effrayant.