in

Raiders John Bateman autorisé à parler avec d’autres clubs, insulte le journal


La star des Canberra Raiders, John Bateman, a dissipé les spéculations sur son avenir au club après avoir signalé qu’il avait demandé à plusieurs reprises la libération d’un contrat.

Selon le rapport de Fox Sports hier, Bateman avait répété des demandes de libération rejetées par le club au cours de l’été, les Raiders refusant de bouger sur un contrat qui n’expire pas avant la fin de la saison prochaine.

Le rapport a incité Bateman à décharger sur les médias sociaux, insultant le journaliste James Hooper et déclarant que son rapport d’origine était faux.

“Jamais je n’ai demandé une libération, taureau —-“, a déclaré Bateman sur .

À la suite de la réponse de Bateman, un Fox Sports Le rapport indique que l’international anglais a été autorisé à rencontrer des équipes rivales, selon le patron de Canberra, Don Furner.

“Oui, c’est vrai”, a déclaré Furner.

“Nous avons donné à John la permission de tester sa valeur sur le marché libre. C’est tout ce que je dirai à ce sujet.”

Bateman est revenu sur Twitter samedi en réponse aux commentaires de Furner, précisant qu’il n’avait toujours pas demandé de libération et qu’il avait été autorisé à parler avec d’autres clubs il y a des mois en raison du plafond salarial serré de Canberra.

“Lien que j’ai dit hier, jamais je n’ai demandé de libération, ni ma direction”, a déclaré Bateman.

“Canberra m’a donné la permission de parler à d’autres clubs il y a des mois parce qu’ils sont sur la casquette l’année prochaine et n’ont rien pour moi à partir de 2022.

“J’ai une clause de renégociation dans mon accord pour chaque année, c’est pourquoi nous y travaillons.

“J’adore les Raiders et je veux être ici. Alors installez-vous et parlons du début de la saison.”