-

Quelle assurance choisir pour un jeune conducteur ?

Lorsque l’on est jeune conducteur, il y a certaines démarches administratives et réflexes que l’on n’a pas. Il est important de bien prendre en compte plusieurs choses en tant que jeune conducteur, notamment le choix de l’assurance. Cette dernière doit protéger le conducteur, mais aussi autrui. Les assurances servent également pour couvrir les dommages occasionnés sur la voiture. 

Les assurances jeune conducteur : les spécificités

Les assurances pour jeune conducteur peuvent être élevées. Pour cela, il est important de se renseigner sur les assurances et leurs formules. 

Le risque élevé

Les assurances fixent des tarifs en fonction du degré de risque du conducteur. Dans le cas d’un jeune conducteur, on suppose que le risque est plus important, car il démarre sa vie de conducteur. En effet, un jeune qui conduit est soumis à plusieurs risques car il n’a pas toujours de bons réflexes par rapport aux conducteurs expérimentés. 

Il est donc important qu’un jeune soit assuré correctement. Selon les statistiques, la tranche entre 18 et 25 ans est plus susceptible d’avoir ou de causer des accidents mortels. Il est donc important de protéger le conducteur novice. 

La conduite accompagnée est favorisée

La conduite accompagnée peut être un avantage en termes d’assurances. En effet, obtenir son permis de conduire peut permettre des avantages. L’un d’entre eux est que l’assureur sera plus indulgent sur le tarif de l’assurance. Cela est dû au fait qu’il semblerait, selon les statistiques, que ce type de jeune conducteur représenterait moins de risques. 

En effet, les personnes ayant obtenu un permis en conduite accompagnée ont eu de nombreuses heures de conduite devant eux et ont pu avoir une expérience assez forte rapidement. 

Choisir une bonne assurance 

Pour prendre une bonne assurance jeune conducteur, il est important de regarder les options et les garanties, mais aussi de faire des comparaisons entre elles. 

Prendre les bonnes garanties 

Un automobiliste jeune ou non va tenter de chercher le meilleur prix possible. Il est donc important dans la situation de cet automobiliste précis de choisir une bonne assurance qui va couvrir les risques qu’ils entrainent tout en ayant un prix avantageux. Pour cela, il faut donc, s’axer sur les principaux éléments d’une assurance.

Donnez donc la priorité à une assurance qui comportera l’assurance au tiers et la garantie de responsabilité civile. Ce sont les assurances basiques. Elles contiennent des garanties minimales obligatoires imposées par la loi. 

Toutefois, ces dernières ne vont pas couvrir d’autres types d’accidents ou donner des protections au jeune. Celui-ci pourrait être attiré donc par une assurance qui ait des garanties contre des casses ou endommagements. Cela éviterait qu’il n’engage des sommes importantes pour des réparations. 

Celui-ci ne peut en aucun cas céder à une assurance qui va prendre en charge beaucoup de risques. Ces assurances tous risques ne sont pas pertinentes pour ce type de conducteurs. De plus, elles sont très coûteuses. 

Il est possible de négocier un contrat pour que les garanties supplémentaires ou les franchises soient moins élevées. De plus, prenez en compte l’utilisation et le nombre de kilomètres que vous allez parcourir. Cela peut être un avantage dans certaines formules. 

Faire des comparatifs 

Il est très important de faire des comparatifs pour voir les prix que chaque assureur proposent. Il n’est pas rare de voir que les jeunes conducteurs prennent les mêmes assureurs que leur parent. Cela vient du fait qu’il est possible de négocier son contrat et de demander un tarif moins cher. L’assurance à tout intérêt à vous faire un tarif préférentiel dans ces cas-là pour préserver les clients de la famille. 

Toutefois, il est possible que cela ne convienne pas, il est donc important d’effectuer plusieurs devis pour voir ce qu’il en ressort. Il est important de regarder les services, mais aussi les garanties proposées. 

Certains assureurs proposent des contrats adaptés à des jeunes conducteurs. Ces contrats spécifiques vont inclure des options qui vont être utiles à celui-ci. 

Cela peut être : 

  • Des stages de pratique
  • Des prises en charge en taxi. Cela peut être une bonne chose dans le cas où ce dernier serait alcoolisé et pourrait être tenté de conduire.
  • De l’accompagnement, etc. 

Il faut être vigilant que ces dernières ne soient pas un trompe-l’œil, et qu’elles vous coûtent finalement plus cher.

Partager cet article

Actualités