in

PUBG restera interdit au Pakistan malgré l’ordonnance du tribunal d’annuler le jeu

Image via PUBG Corporation

PUBG continuera d’être interdite au Pakistan, a annoncé l’autorité des télécommunications du pays (PTA) dans un communiqué de presse plus tôt dans la journée.

Cette annonce intervient après que la Haute Cour d’Islamabad a ordonné à la PTA de débloquer «immédiatement» PUBG il y a quatre jours, selon le réseau d’information pakistanais Samaa. Le tribunal avait également demandé à l’autorité d’expliquer son raisonnement derrière l’interdiction.

Le jeu de la bataille royale a été initialement suspendu dans le pays le 1er juillet. La PTA a déclaré avoir «reçu de nombreuses plaintes» déclarant «que le jeu crée une dépendance, une perte de temps et pose un grave impact négatif sur la santé physique et psychologique des enfants. “

La PTA a publié aujourd’hui un communiqué de presse dans lequel elle a déclaré que le jeu «restera bloqué au Pakistan». Ce communiqué de presse ne mentionne pas l’ordonnance de la Haute Cour d’Islamabad d’interdire le jeu.

La PTA a déclaré qu’elle avait «approché PUBG direction pour informer [the PTA] sur un cadre approprié pour répondre aux principales préoccupations. » Ces principales préoccupations sont probablement liées à la déclaration antérieure de l’autorité sur la nature addictive du jeu.

La PTA n’a pas précisé à quelle «direction» elle s’est adressée pour résoudre ces problèmes. PUBG a été publié et développé par PUBG Corp. PUBG et PUBG Mobile Lite, d’autre part, sont développés par Tencent Games.

La PTA a déclaré qu’elle n’avait pas reçu de réponse de PUBG à cet égard jusqu’à présent et que le jeu continuera à être interdit.